AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La venue du dernier Fratres Cruentum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: La venue du dernier Fratres Cruentum   Mar 21 Mai - 16:35

Un visage lacéré, un corps marqué au fer, une âme sans pitié. L'homme se tenait devant la porte qui restait close malgré les tambourinages incessant qu'infligeait la paume de sa lame contre le bois. Il avait réussi à extirper l'adresse de ce lieu, et avait traversé la Savoie pour s'y rendre, espérant qu'on ne l'ai pas berné... La sentence n'en serait que funeste.
Le seul but de cette rencontre pour lui était la reconnaissance et l'application de son talent, peut-être un mal pour certain, mais une utilité plus que bénéfique pour ceux qui avait déjà fait appel à lui.
Il laissa quelques minutes de répits à la boiserie, laissant de ce fait le temps aux éventuels occupants de ce manifester...


Dernière édition par FratreS le Jeu 23 Mai - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Mar 21 Mai - 23:55

De longues heures s'écoulèrent mais il ne bougeait pas. Il se tenait assis contre la paroi en face de la grande porte boisée. Il s'affairait à tailler un bout de bois, essayant en vain de le faire ressembler à une sculpture digne de ce nom. La patience il avait réussi à la dompter, la solitude il en avait fait son allier. Mais il n'était pas venu fracasser ses poings sur une porte et lambiner des plombes durant... Il se souleva assez péniblement et se dirigea à nouveau vers la porte. Il frappa à deux reprises et posa son oreille contre sa cible, espérant entendre le chahut d'une âme...
Il murmura à peine distinctement, les dents serrées

Si ce n'est pas le bon endroit je crois qu'il va y'avoir du gibier à bouffer pour un bon moment....


Dernière édition par FratreS le Jeu 23 Mai - 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isys la Magnifique
Ancienne
avatar

Messages : 798
Localisation : Ratatatata

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Mer 22 Mai - 0:09

Parce que la Rousse s'balade souvent, parce qu'elle adore surprendre les nouveaux arrivants, les traumatisés, bref être vraiment pas sympa du tout.
Hé la quelle surprise de voir un homme - nouveau venu surement - devant la porte.
En même temps vu toutes les inscriptions qu'il y a elle aurait pas d'veine de ne pas trouver un nouveau à accueillir...

Bref, main sur l'pommeau de son épée - car ça fait genre jesaismeservirduneépée - et la vla qui s'avance vers l'homme.

Yop ! Z'êtes perdu ou bien vous cherchez les ennuis ?

Oui, on fait sur'ment plus sympathique comme approche, mais La Magnifique est loin d'être sympathique ... tout dépend de la personne quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zadiane
Ancienne
avatar

Messages : 425
Localisation : Dans ton c...

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Mer 22 Mai - 0:15

Qu'elle idée de venir à ces heures la... A peine reveillée, Zadiane se rendit à laporte ou les garde pionçaient grassement... Ils n'avaient pas lambiné sur la picole et n'entendaient même pas les coups sur la porte. Zadiane se freya un chemin entre les deux ivrogne et réussit tant bien que mal à ouvrir la porte.

On n'achete rien... on est pas interessé... ...
Euuuuh pardon... c'est pour quoi?


Elle apperçut Isys derrière l'homme

Aaaah tu as ramené ta prise de la nuit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isys la Magnifique
Ancienne
avatar

Messages : 798
Localisation : Ratatatata

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Mer 22 Mai - 0:26

Zadiane a écrit:

Aaaah tu as ramené ta prise de la nuit?

Petit sourire de notre Rousse Nationale.

Mh non pas encore, du moins j'pense pas.
J'hésite entre le fait que ce soit une possible futur recrue, une taupe ou bien un paysan égaré ... j'me tâte.
Mais il devrait pouvoir nous répondre.


Un petit combat aurait était amusant, s'en suivrait plusieurs choppes .... m'enfin ça c'était avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Mer 22 Mai - 0:28

Yop ! Z'êtes perdu ou bien vous cherchez les ennuis ?

Une voix effeminée résonna presque comme sortie de nulle part. Une femme se tenait devant lui et les mots qu'elle prononça sonnèrent presque familièrement à ses oreilles. Les ennuis... bon nombre de fois qu'ils les avait chercher ceux là!

Et bien disons que je prend souvent un malin plaisirs à venir frapper aux portes sans aucunes raisons... Quand aux ennuis, tout dépend si je suis à la bonne porte.

Le Fratres observa longuement la dame qui bloquait la porte puis ajouta...

A ce qu'on a pu me dire, ici on ne connait pas la peur et vous semblez bien incarner ce qu'en dira t-on... Demander à un parfait inconnu sans savoir ce qu'il pourrait cacher si les problèmes sont sa destinée?... J'avoue que vous me comblez sur ce coup là gente Dame... Mais pour en revenir à la raison de ma présence, hum et bien disons que je recherche exactement ce que vous avez à m'offrir. Terreur, ambition, folie...
WeneK, pour vous servir...


On n'achete rien... on est pas interessé... ...
Euuuuh pardon... c'est pour quoi?


L'homme observa la nouvelle arrivante, semblant pret à sortir les griffes. D'un simple geste de la tête, il la salua à sa façon, grand sourire hypocrite sur le bord des lèvres...


Dernière édition par FratreS le Ven 24 Mai - 15:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isys la Magnifique
Ancienne
avatar

Messages : 798
Localisation : Ratatatata

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Mer 22 Mai - 1:04

Et bien disons que je prend souvent un malin plaisirs à venir frapper aux portes sans aucunes raisons... Quand aux ennuis, tout dépend si je suis à la bonne porte.

Elle l'aimait bien ce nouveau tiens, c'tellement rare ceux ayant du répondant.
Un mince sourire éclaira son visage.


Drôle de plaisir que de taper à une porte sans aucune raison ... et puisque nous abordons le sujet "porte" vous êtes au bon endroit pour les ennuis.
Après tout dépend les ennuis, si vous êtes pas réglo vous en aurez, autrement le but c'est de créer des ennuis aux autres ce qui est je l'avoue amusant.


Elle croisa les bras, puis détailla l'homme.



A ce qu'on a pu me dire, ici on ne connait pas la peur et vous semblez bien incarner ce qu'en dira t-on...

Avec le métier qu'on pratique, il ne vaut mieux pas avoir peur, autrement autant rester chez soi à planter des légumes.
Alors non je n'ai pas peur et si je vous comble c'est parfait, ct'un bon début dira t-on.

Bref, je suis Isys la Magnifique, mais Isys suffira, ou bien la Magnifique, enfin on parlera d'ça plus tard.


Et parce qu'elle avait décidait que c'était son nouveau, elle lui donna un parchemin et une plume.

Pas qu'j'ai pas envie de continuer à parler avec vous au contraire, mais autour d'une choppe et d'un bon feu ça sra mieux; donc voilà un parchemin à remplir, c'est chiant à faire, mais ct'une obligation.

Elle lui tendit donc le dit parchemin et s'appuya contre le mur attendant qu'il est fini.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zadiane
Ancienne
avatar

Messages : 425
Localisation : Dans ton c...

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Mer 22 Mai - 1:12

Zadiane regardait le manège devant elle et ecoutait les deux parler... Ils parlaient trop, trop pour elle, elle qui se remetait d'une cuite le veille à la taverne...

Je suis Zadiane

Elle se retourna et laissa la porte ouverte derrière elle.

F'rez attention au courant d'air, et fermez la porte derrière vous

C'est mal luné qu'elle retourna dans ses quartier, pensant tout de meme à savater les gardes qui pionçaient encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Mer 22 Mai - 1:30

Drôle de plaisir que de taper à une porte sans aucune raison ...

Je suis navré pour votre porte, il est vrai que j'aurais préféré casser une ou deux dents mais ici... Hum on fait avec ce qu'on a sous la main. Et puis, pour tout vous dire il s’avère que votre porte se trouvait pile dans mon chemin... C'est un acte très délicat et très irresponsable de sa part...

Après tout dépend les ennuis, si vous êtes pas réglo vous en aurez...

Il se demandait comment tourner cette reflexion... Réglo il ne l'a jamais été, enfin juste avec lui même et ses frères, mais à proprement parler des autres, là était une autre question...

Et bien je ne recherche pas l'ennui, sinon je serai déjà en train de me pavaner seul dans le premier troquet désert du coin... Les ennuis se ne sont que des broutilles pour moi... Non ce que je recherche vraiment, c'est d'être... vous savez cet espèce de poil dans la soupe ou ce petit grain de sable qui viendrai bloquer tous les rouages de cette si belle société!... Hum... Me diriez vous pourquoi ne pas mettre des gros coups de burins dans la machine, c'est plus radical et beaucoup plus rapide... et puis surtout ça soulage! Pour tout vous dire je suis friand des deux options. Alors si par remuer son séant dans la bouffe vous entendez créer des ennuis, alors là on sera sur la même longueur d'onde.

Isys la Magnifique

Il marmonna dans sa barbe "quel joli nom, très étrange mais très... captivant..."
La femme lui tendit un bout de papier et une plume en l'invitant dans un futur proche à faire plus amples connaissances autour des fûts et des chopines... Ainsi on entrait ici rien qu'en claquant dans les portes et en montrant toutes ses dents? Cela lui était égal de toute manière, peut être que la suite serait plus... mordante... à comparé de l'entrée qui semblait très alléchante.

Il lâcha tout son barda qu'il trainait par terre et se mit à parcourir le parchemin...


Dernière édition par FratreS le Jeu 23 Mai - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isys la Magnifique
Ancienne
avatar

Messages : 798
Localisation : Ratatatata

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Mer 22 Mai - 2:21

Un signe de la tête envers Zadiane, navrée mais il la captive le nouveau.

Je suis navré pour votre porte, il est vrai que j'aurais préféré casser une ou deux dents mais ici... . Et puis, pour tout vous dire il s’avère que votre porte se trouvait pile dans mon chemin... C'est un acte très délicat et très irresponsable de sa part...

J'préferais quand ont accueillez les nouveaux venus en ce tapant, mais on en faisiez fuir pas mal, ont à donc du arrêtez. C'est assez triste je l'avoue.
Pour ce qui concerne la porte, vous ne manquez quand même pas d'air de l'accusez, elle ne peut même plus se défendre.
Bien qu'en fait, ça sré effrayant de voir une porte parler ... elle pourrait nous avalez et toussa.


Chassant ses idées tordues de son cerveau elle secoua sa tignasse rousse et se concentra de nouveau sur les paroles de Fratres.



Alors si par remuer son séant dans la bouffe vous entendez créer des ennuis, alors là on sera sur la même longueur d'onde.

On va être sur la même longueur d'onde alors, car j'adore créer des ennuis.
Bien qu'en fait mon rôle premier, soit de rendre les gens fous de colère ... c'est très distrayant, si vous l'avez jamais fait je vous conseille d'essayer.


Elle s'écarta et alla s'assoir sur son caillou, s'permettant enfin de le détailler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Mer 22 Mai - 12:18

J'préferais quand ont accueillez les nouveaux venus en ce tapant, mais on en faisiez fuir pas mal

Si je puis vous faire cet honneur Demoiselle... Une petite partie de clinquement de fer vous tenterez? Il est vrai qu'une rencontre de ce genre pour faire plus ample connaissance serait un véritable plaisirs.

Alors qu'il s'appliquait à essayer de faire écrire cette foutue plume, il n'en détournait pas moins son attention de la jeune femme.

On va être sur la même longueur d'onde alors, car j'adore créer des ennuis.

Les paroles de cette femme commençait à lentement faire languir les papilles du balafré. Il avait l'impression d'avoir devant lui, un lui... en version rouquine.

Bien qu'en fait mon rôle premier, soit de rendre les gens fous de colère ... c'est très distrayant, si vous l'avez jamais fait je vous conseille d'essayer.

Et bien je prend cette invitation avec plaisirs, mais pardonnez moi d'avance si malheureusement un jour je parviens à vous faire sortir de vos gonds...

Il affichait un sourire presque provocateur et reporta son regard sur le formulaire. Les traces qu'il laissait sur le papier devenaient de plus en plus brouillonnes, il faut dire qu'écrire contre un mur de pierre gondolé, ça aide pas beaucoup.
Il tendit le formulaire à la rouquine et avec une intonation sarcastique vint à lancer


Et maintenant si je comprend bien, je suis contraint vous inviter à boire un verre alors... ou si vous préférez un petit duel privé...

Il posa la paume de sa main droite sur la poignée d'Azure et attendit patiemment sa réaction...

Provocation... Inconscience... Fratres Cruentum...


Dernière édition par FratreS le Jeu 23 Mai - 13:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isys la Magnifique
Ancienne
avatar

Messages : 798
Localisation : Ratatatata

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Mer 22 Mai - 13:58

Une petite partie de clinquement de fer vous tenterez?

Décidément, il n'était pas du tout comme les autres recrues.
C'est tellement plus intéressant les accueils comme ça que ceux ou tu parle presque pas, tu envoie l'formulaire à la vas-vite et tu te casse.
Non, décidément, cet homme était intéréssant, sur de lui mais intéréssant quand même.


Et bien je prend cette invitation avec plaisirs, mais pardonnez moi d'avance si malheureusement un jour je parviens à vous faire sortir de vos gonds...

Nouveau sourire.

Encore faut il que vous arriviez à me faire sortir de mes gonds, j'ai quand même hâte de savoir comment vous feriez..

Elle sauta de son caillou une fois qu'il eu fini et donna le parchemin à son fidèle Maurice, qui était comme toujours à son poste.
Puis elle se retourna vers lui.


Et maintenant si je comprend bien, je suis contraint vous inviter à boire un verre alors... ou si vous préférez un petit duel privé...

Mmh donc un sens, c'est plutôt moi qui suis contrainte de vous offrir à boire... à vous de décidez si vous le voulez avant ou après votre raclée.

Un large sourire vint fendre son visage et elle posa également la main sur la paume de son épée, non pas pour se rassurer mais pour bien montrer qu'elle n'était pas un brin effrayée.

Prétention, Sur-estime de soi ... du Isys tout cracher..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Mer 22 Mai - 15:28

Encore faut-il que vous arriviez à me faire sortir de mes gonds, j'ai quand même hâte de savoir comment vous feriez…

Le Fratres épousa un rire nerveux. Il avait pour habitude de ne jamais énerver les gens de façon volontaire, il en découlait souvent cette résultante d’une manière naturelle. Peut-être était-ce du à cette façon qu’il avait d’avoir toujours à redire ou d’avoir juste envie de faire entendre le son de sa voix. La franchise a souvent tendance à mettre les gens en rogne, encore plus quand elle est utilisée sans aucune pincette. Pourquoi devait-il retenir la moindre de ses pensées ? A qui devait-il rendre ses comptes hormis à lui-même ? Certaine personne avait tendance à apprécier ce genre de philosophie, mais elle n’en demeurait que trop rare…

Tandis que le parchemin s’éloignait en compagnie d’un homme semblant sortir de nulle part, le jeune homme s’affaira de répondre à l’invitation de la jeune rouquine. La vision de ce sourire qui se dessinait sur ses lèvres tendait à montrer qu’elle avait une certaine complicité avec la provocation… ou avec l’alcool…

N’est-il point trop tôt pour se retourner l’esprit très Chère ? Pour ma part je ne suis pas contre un petit moment de détente… D’autant plus que je voudrais connaître quelque peu mon adversaire avant de passer aux choses sérieuses…

Son regard était porté sur les yeux de la jeune femme… Il était fort possible qu’il se prenne une bonne raclée, la jeune femme semblait sure d’elle et devait avoir quelques notions pratiques derrière elle. Aucune hésitation dans ce cas pour lui… Il ne partagera pas de verre avec une inconnue !

Il dégaina d’un coup sec son épée et lança son bras lourdement musclé en direction de la Demoiselle, espérant qu’elle puisse répondre à temps à la première tournée… offerte par l’homme tel un gentleman…


Dernière édition par FratreS le Jeu 23 Mai - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isys la Magnifique
Ancienne
avatar

Messages : 798
Localisation : Ratatatata

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Jeu 23 Mai - 2:42

N’est-il point trop tôt pour se retourner l’esprit très Chère ? Pour ma part je ne suis pas contre un petit moment de détente… D’autant plus que je voudrais connaître quelque peu mon adversaire avant de passer aux choses sérieuses…

Léger froncement de sourcils ... il l'a prenait pour qui ? Pour une femme un peu trop porter sur la boisson ?

Il n'est jamais trop tôt pour se retourner l'esprit mais il faut savoir quelques fois, se montrer raisonnable.
De plus, je ne suis pas plus penché que cela sur l'alcool.
Pour ce qui est de se détendre par contre je suis toute à fais d'accords, bien qu'il y ai milles et unes façon de se détendre, donc à quoi pensez vous ?


Il est vrai que la Rousse aurait largement préférée commencer par boire un verre.
Bien qu'en fait un homme alcoolisé peut être encore plus chiant et violent que d'habitude.
Mais le saoulé, lui aurait surement éviter de devoir se battre et de peut être se prendre une raclée, puis ça sré embêtant de blesser un homme pareil.


Elle attendait là main sur le pommeau de son épée, elle ne savait plus ce qu'elle attendait en fait.
Elle s'était plonger dans ses pensées et peinée à rependre ses esprits tant elle pensait à plusieurs choses.
Lui avait il répondu ? Si oui quoi.
La rousse qui relevait les yeux vers l'homme eu juste le temps de sortir son épée et de contrer le coup.
Elle sauta d'un bond en arrière et jeta un regard noir à Fratres.


Non mais ça va pas ! Z'auriez pu prévenir, imaginez si j'avais pas réagis !
Vous m'auriez couper un bras ou bien vous m'auriez ouvert le ventre, ou Pire coupez la tête !
Et si il me manque un bras on m’appellera plus Isys la Magnifique mais Isys le Manchot.
Vous allez me le payer ça, Foix d'Isys !

Comment ça elle était de mauvaise fois ? Il aurait pu prévenir au moins !
Comment ça fallait qu'elle face attention ? Namého où va l'monde là !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Jeu 23 Mai - 12:02

Le coup porté par l'homme à hauteur de hanche fut paré par la jeune demoiselle avec une extrême rapidité. L’homme ne s’était pas trompé sur l’agilité de la rouquine. L’épée qu’elle dégaina résonna contre la sienne et la douce mélodie du tintement métallique vint se répandre dans le couloir qui s’ouvrait derrière les deux protagonistes. Déséquilibrée, ou plutôt surprise, la rouquine beugla sur le gentleman

Non mais ça va pas ! Z'auriez pu prévenir, imaginez si j'avais pas réagis !
Vous m'auriez couper un bras ou bien vous m'auriez ouvert le ventre, ou Pire coupez la tête !
Et si il me manque un bras on m’appellera plus Isys la Magnifique mais Isys le Manchot.
Vous allez me le payer ça, Foix d'Isys !


L'homme s’avança instinctivement et sans aucune méfiance vers la femme et lui attrapa son bras armé en le serrant entre ses doigts, puis, approchant son visage du sien, il vint à lui murmurer

Enfin de belles paroles, demoiselle ! Il est vrai que vous couper un bras ne m’aurait pas été utile, encore moins répandre vos viscères sur le perron de la porte… Pensez aux futurs visiteurs, il ne leur scierait guère de pénétrer dans un lieu aussi insalubre ! Quand à votre nom, très chère, je ne doute pas un instant qu’il changerait, même estropié d’un de vos membres. Vous demeurerez magnifique dans vos actes et votre dévouement.

Avait-il enfin trouvé une personne digne de l’affronter et surtout digne de pouvoir lacérer sa propre chaire ? La réalité s’écoulait devant ses yeux, toujours impassibles… Il n’avait pas le moindre adversaire devant lui, du moins plus maintenant. Il relâcha le bras de la jeunette et se recula d’un pas, rengainant Azure à son fourreau. Il croisa à nouveau le regard de la rouquine et s’inclina devant elle…

Demoiselle Isys… L’honneur et la fidélité sont mes maîtres mots… Défendre nos valeurs communes serait un véritable plaisir pour moi, mais dès ce jour, je ferai surtout en sorte de faire de votre vie la plus longue possible, même si ma mort doit en découler.

Un large sourire se dessina sur le visage balafré de l’homme, contrastant de toute part avec l’apparence qu’il semblait naturellement dégager…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isys la Magnifique
Ancienne
avatar

Messages : 798
Localisation : Ratatatata

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Jeu 23 Mai - 14:10

Pensez aux futurs visiteurs, il ne leur scierait guère de pénétrer dans un lieu aussi insalubre ! Quand à votre nom, très chère, je ne doute pas un instant qu’il changerait, même estropié d’un de vos membres. Vous demeurerez magnifique dans vos actes et votre dévouement.

Non il n'avait décidément pas froid aux yeux, s'approchait alors qu'elle pourrait l'attaquer était vraiment courageux .. ou bien légèrement suicidaire.

Petit sourire, bien que ça pourrait être charmant d'accueillir les futures recrues avec des boyaux partout .. ça mettrait ainsi tout le monde dans l'ambiance, bon il est vrai qu'il faudrait aussi nettoyer régulièrement avant que l'odeur de macabé se répande partout.
Puis elle leva les yeux vers lui.


Vous venez de me faire un compliment ... avez vous d'autres talents cachés ?


Le duel à peine commencer prenait déjà fin, elle rangea donc sa chère épée dans son fourreau et recroisa les bras, le regardant.

Demoiselle Isys… L’honneur et la fidélité sont mes maîtres mots… Défendre nos valeurs communes serait un véritable plaisir pour moi, mais dès ce jour, je ferai surtout en sorte de faire de votre vie la plus longue possible, même si ma mort doit en découler.

Valeurs communes, combien d'hommes avaient encore des valeurs dans ce Royaume ? Et surtout combien les respectés ?
Lui était dans une autre catégorie et la rousse espérée bien en découvrir plus.


Que ma vie soit la plus longue possible ... pourquoi ?
Pour nos valeurs communes ? A cause de notre goût commun pour les duels ou bien parce que nous sommes provocateurs tout les deux ?
Ça m’embêterais beaucoup que vous risquiez votre vie pour moi, c'est flatteur bien sur, mais ce serait dommage de se séparés si tôt.

Etonnée, oui elle l'était. Elle n'en laissa bien sur rien paraître ou si peu ..
C'était bien la première fois qu'on lui faisait une telle proposition, elle s'était toujours débrouiller et protéger toute seule ne voulant dépendre de personne.
Mais là, un "Protecteur" ... pourquoi pas après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Jeu 23 Mai - 16:20

Vous venez de me faire un compliment ... avez-vous d'autres talents cachés ?

La balafre s’illumina d’un rictus accablant, il n’était point dans sa nature de faire beaucoup de compliments, simple fait que trop peu de personne autour de lui méritait son intérêt et encore moins de lui faire sortir un vocabulaire jugé trop fleur bleu. Sa fratrie lui avait appris à ne pas divulguer le moindre soupçon de délicatesse, au risque de révéler une quelconque faille qui lui causerait surement sa perte.

Tout dépendra des attentes que vous vous ferez de moi… Mais vous les découvrirez avec le temps, espérant qu’elles ne vous paraitront pas offensantes… si la vie me le permet du moins.

Que ma vie soit la plus longue possible ... pourquoi ? Pour nos valeurs communes ? A cause de notre goût commun pour les duels ou bien parce que nous sommes provocateurs tous les deux ?

L’homme ne releva pas de cette question sur le coup, la réponse était pourtant simple à ses yeux mais aucun mot ne s’échappa de sa bouche. Il avait été éduqué avec pour ultime directive que de faire en sorte que le moindre de ses battements de cœur soient entièrement dédiés à maintenir celui de ses proches en marche. La vie du Fratres n’avait aucune valeur pour lui-même, il considérait la mort en tant que destinée finale alors il n’avait aucune raison de la craindre. Quant à parler de provocation… Si elle voyait le fait de vouloir faire parler le fer pour défendre ses convictions et d’offenser les anti-idéaux alors oui, il se considérait dans ce cas comme un provocateur…

Demoiselle… Ma vie n’a aucune importance à mes yeux, je peux tomber demain ou dans plusieurs semaines, cela m’est totalement indifférent. Je n’ai point d’attache à mon existence, rien ne me retiens ici… Mais ce n’est pas le cas de tout le monde, je ne veux pas parler en votre nom très chère mais il est évident que vous, vous devez faire partie de cette vie car sans votre présence, elle n’en serait que morne et tristesse.

Ça m’embêterais beaucoup que vous risquiez votre vie pour moi, c'est flatteur bien sur, mais ce serait dommage de se séparés si tôt.

L'homme laissa choire son capuchon devant son visage et d'un ton dépourvu de toute émotion, il lui adressa

Ne vous attachez pas à ma présence car je ne suis qu’une ombre qui passe, à la tombée de la nuit je disparaitrais. Alors promettez-moi de ne jamais avoir la moindre tristesse apparaitre dans votre vie quand la mort m’accueillera, il n’en découlera rien de bénéfique pour vous.

L’homme figea son regard dans les pupilles de la rouquine. Il n’espérait aucune réponse de sa part, seulement ce regard qui signifierait l’acceptation de la demande qu’il venait de lui faire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zadiane
Ancienne
avatar

Messages : 425
Localisation : Dans ton c...

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Jeu 23 Mai - 19:19

Le bruit que venait d'entendre Zadiane venait bien de l'entrée... C'etait bien un coup d'épées qui s'entrechoquaient. Ce bruit si familier la fit sortir comme une furie de sa cellule. Au passage, elle attrapa sa dague qui se trouvait sur la table

Bon dieu de bon dieu, ça se castagne....

Elle traversa le couloir sans s'arreter... Elle n'etait pas juste à coté et les secondes defilaient... il pouvait se passer n'importe quoi et pour elle, la vie d'une soeur était en danger... Sautant par dessus les gardes et fanchissant la porte, ne pretant pas attention à la scène actuelle, elle se glissa derrière l'homme et lui glissa sa dague sous la gorge.

Alors comme ça, on vient chercher les ennuies mon gars... C'est pas ton jour.

La lame de la dague appuyait sur la gorge de l'homme, prète à entailler et à faire couler le sang... Zadiane n'attendait que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Jeu 23 Mai - 20:16

Une sensation de froid se fit sentir soudainement sur la gorge du Fratres, la lame faisait pression sur sa peau. Le moindre mouvement de la part de l'homme la lacérerait très certainement.

Alors comme ça, on vient chercher les ennuies mon gars... C'est pas ton jour.

Le balafré, subjugué par le regard de la rouquine, prononça quelques mots

Si par ennuis vous cherchez à me faire comprendre que votre dague me tranchera la gorge au moindre mouvement, alors effectivement je serai fort ennuyé de devoir salir votre sol.

Il détourna le regard de la Demoiselle et se retourna d'une façon certaine. La lame pénétra la chaire, laissant s'écouler le sang le long de sa gorge. Il gardait pourtant un air plus que sérieux, les bras croisés sur son torse, il vint à poser son regard sur la femme qui venait de le saigner.

Il en va de soit que je suis adepte des ennuis... Vous pensiez certainement que votre petit jeu allait quelques peu m'effrayer?

La douleur de cette plaie ne semblait avoir aucun impact sur l'homme, et c'est avec un sourire quelque peu sadique qu'il rétorqua aussitôt

Laissez moi vous expliquer... Rien ne m'effraie alors n'essayez pas de jouer avec moi, vous n'obtiendrez aucun plaisirs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zadiane
Ancienne
avatar

Messages : 425
Localisation : Dans ton c...

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Jeu 23 Mai - 21:45

Quelle audace, pensa Zadiane...
Le demi-tour de l'homme laissa Zadiane quelque peu dubitative... Venait il se faire tuer? Si c'etait que ça... elle n'avait qu'à terminer le travail, un simple mouvement et la moelle epinière etait sectionnée... ... Mais venir ici se faire tuer... pourquoi pas se jeter dans une armée pres de chez lui celà aurait été plus direct.
Mais est ce que ça valait le coup?
Le sang sur la dague coulait sur le manche et venait à toucher la main de Zadiane... Ce liquide chaud coulant sur sa main la fit frissonner... Depuis la campagne en Bougogne elle n'avait pas fait couler de sang et cela lui manquait... Un manque qu'elle avait réussit à compenser par des chopes et des chopes de bière en taverne, mais il lui fallait peu de chose pour replonger.

Une goutte de sueur coulait le long de son front... Elle n'avait pas peur... non, juste se demandait elle si elle devait le faire... Yeux dans les yeux avec l'homme, elle ne vit aucune crainte, aucune peur... Etait il vraiment determiné à mourir?
La proximité avec l'homme la rendu quelque peu mal à l'aise. Face à face, sa poitrine contre ses bras croisés, le bras enlassé derrière lui tenant la dague sur sa nuque... le sang chaud coulant sur elle... Elle n'avait jamais été aussi proche d'un homme... La plupart du temps, la longueur de son bras tenant une épée était la distance la plus proche entre elle et un homme.


Je ne joue pas avec la peur... j'agis... si tu exprimes le desir de mourir.... j'hésiterai pas...

Elle jeta un oeil au dessus de l'épaule de l'homme et regarda Isys brievement... Elle n'eut pas le temps de reconnaitre quelquonques expressions dans son regard et se replongea dans celui de l'homme. Il était determiné... non il venait pas pour se faire tuer, mais pour autre chose...
Lentement, elle fit tourner la lame le long du cou de l'homme sans entamer la chair plus qu'elle ne l'etait et la plaça juste sous sa gorge, exerssant une pression avec le plat de la lame sous son menton. Elle approcha son visage du sien... Elle s'était habituée à cette proximité plus vite qu'elle ne pensait.


Tu sais que tu me plais toi... Je t'épargne pour cette fois... Et va soigner ta coupure...

Elle relacha la pression, restant attentive au moindre mouvement de l'homme... prète à se defendre et contre-attaquer au moindre mouvement... puis s'ecarta d'un pas.

On a pas besoin de suicidaire ici... mais bienvenue quand même...

Elle n'avait pas besoin de preciser son nom... Elle l'avait deja annoncer quand elle avait ouvert la porte quelques minutes plus tot. Mais le nom de l'homme l'echappait.

C'est quoi ton nom à toi? le Balafré? La balafre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isys la Magnifique
Ancienne
avatar

Messages : 798
Localisation : Ratatatata

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Jeu 23 Mai - 21:50

Un nouveau sourire ... combien en avait elle fait depuis qu'elle l'avait rencontré ?

Je suis persuadée que sans vous, la vie serait morne et triste pour au moins une personnes.
tôt.

Alors promettez-moi de ne jamais avoir la moindre tristesse apparaitre dans votre vie quand la mort m’accueillera, il n’en découlera rien de bénéfique pour vous.

La rousse allait répondre, quand elle aurait bien sur réussie a décrocher son regard de celui de l'homme, que c'était impossible pour elle de promettre quand :


Alors comme ça, on vient chercher les ennuies mon gars... C'est pas ton jour.

Zadiane .. la scène pouvait prêté à confusion il est vrai, mais seul Wenek et Isys pouvait le savoir.

Zadiane attend ce n'est pas ce que ..

Qui pourrez être assez sain d'esprit et bouger alors qu'il a une lame sous la gorge ?
Réponse : Wenek .

Elle l'aurait volontiers traiter d'abruti et autres noms charmant, si elle n'imaginait pas déjà la suite de cette histoire.
Devinant assez le caractère du brun, la rousse s'avança et s'interposa entre les deux.


Ne t'en fait pas Zadiane ont sa faisait juste un petit duel, il n'y a rien de bien méchant je te l'assure.


Puis se tournant vers son Protecteur.


Z'êtes quand même un brin inconscient ... à peine arrivé et déjà blessé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Ven 24 Mai - 12:04

Je ne joue pas avec la peur... j'agis... si tu exprimes le désir de mourir.... j'hésiterai pas...

Le regard de l’homme demeurait impassible sous la pression qu’exerçait la dague contre sa nuque. Avait-elle l’infime conviction que de mettre un point d’honneur à finaliser son geste ?
Et tandis que le sang pénétrait petit à petit dans les mailles du tissu de la chemise du FratreS, laissant indéniablement le liquide colorer sa peau…


Zadiane attend ce n'est pas ce que … Ne t'en fait pas Zadiane ont sa faisait juste un petit duel, il n'y a rien de bien méchant je te l'assure.

Les paroles de la rouquine eurent une incidence sur le comportement de la brunette. Sa lame glissa le long de son cou pour venir se loger juste au-dessus de la signature qu’elle venait jadis de lui graver puis elle accola son visage au sien en délayant

Tu sais que tu me plais toi... Je t'épargne pour cette fois... Et va soigner ta coupure...

L’homme pouvait sentir le souffle régulier de la femme contre ses lèvres, elle paraissait ne pas être déboussolée par cette entrée plutôt inattendue et pour le Fratres, plutôt surprenante. Sans même lâcher le regard de la femme qui avait osé s’aventurer si prêt de lui, il murmura à voix à peine distincte

Pour cette fois dites-vous ? Je puis vous garantir que la prochaine fois que votre lame aura le courage de venir me rencontrer, il faudra que vous alliez jusqu’au bout de votre conviction ma chère, parce que voyez-vous, je n’ai pas votre chance d’avoir de la pitié pour les autres et surtout je n’ai pas la faiblesse que vous avez d’accorder quelconque hésitation à vos actes.

Alors que la brunette se reculait d’un pas méfiant, il passa sa main le long de sa gorge afin d’en essuyer au mieux la plaie et la secoua violement pour en faire s’égoutter le sang qui alla se rependre en fine goutte un peu partout sur le perron de l’entrée.

On a pas besoin de suicidaire ici... mais bienvenue quand même... C'est quoi ton nom à toi? le Balafré? La balafre?

Le Fratres ne lâcha pas le moindre regard à la brune aux suites de ces questions jugées trop personnelles à son gout et reporta son attention instantanément sur la rouquine qui se trouvait à présent entre lui et son assaillante, tout en réajustant l’encolure de sa chemise.

Z'êtes quand même un brin inconscient ... à peine arrivé et déjà blessé.

Vous parlez d’inconscience en vous adressant à moi, Demoiselle ? Il en va de soit que cette notion découle de faire rencontre avec le FratreS en lui taillant la chaire… Quant à l’aspect suicidaire que votre soit disant amie vient d’évoquer… Il balança un regard sombre à la brune…et suite à notre petite conversation que nous avions vous et moi avant que cette Dame vienne impoliment l’interrompre sans même présenter la moindre excuse convenable, je suppose que vous pouvez lui confirmer que son geste était loin de me faire me sentir en position de soumission.

L’homme accorda à la rouquine un sourire angélique, lui présentant ainsi ses excuses pour avoir coupé court à leur conversation, qu’il tendait à apprécier. Sans même détourner ses yeux de la chevelure de feu, quelques mots, avec la plus calme des intensités, vinrent à sortir de sa bouche en destination de la brunette

Ce petit manège avec votre dague, offrez le la prochaine fois à quelqu’un d’autre, comme je vous l’ai déjà dit Dame vous perdrez votre temps avec moi et cela m’embêterai assez…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isys la Magnifique
Ancienne
avatar

Messages : 798
Localisation : Ratatatata

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Ven 24 Mai - 13:43

La rousse adressa un sourire à FratreS ... et se demanda si il comptait encore changer de noms, non parce qu'elle allait se perdre autrement.
Elle n'allait pas dire à Zadiane qu'elle avait mal agis, même si elle était assez contrariée de ne pas avoir pu finir sa conversation.


Zadiane pensait bien agir, il est vrai qu'on ne laisse jamais un compagnon en difficulté donc son geste est compréhensible, du moins je crois.
Mais vous connaissant un peu, je me doute bien que vous ne seriez pas resté sans bouger avec une lame sous la gorge.
Je me demande même si il est possible de vous soumettre.


Elle lui adressa un sourire, un de plus, à celui qu'il lui offrait; espérant sans le dire qu'ils pourraient continué à parlé plus tard.
Le laissant parlé à Zadiane, la rousse glissa une main dans sa chevelure et se mit à penser, qu'avec sa provocation et son caractère cet homme allait plaire à pas mal de monde, et peut être même plus aux femmes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Ven 24 Mai - 15:33

Zadiane pensait bien agir, il est vrai qu'on ne laisse jamais un compagnon en difficulté donc son geste est compréhensible, du moins je crois.
Mais vous connaissant un peu, je me doute bien que vous ne seriez pas resté sans bouger avec une lame sous la gorge.
Je me demande même si il est possible de vous soumettre.


Demoiselle, je respecte le dévouement que se porte les compagnons mutuellement, il s'en va sans dire que c'est le principe même d'une fratrie. Pour ma part, je ne prétend plus être le compagnon de quiconque, et qui plus est, je n'ai pas encore eu l'occasion de franchir le seuil de l'entrée de vos quartiers. Pour tout vous dire si à l'intérieur se trouve une bande d'alcoolique sans aucune conviction réelle d'achever leurs tâches ou leurs envies hormis le fait de terminer comme il se doit leur litron de chopine, je préfère encore ne pas pénétrer cette enceinte. L'ombre se passe de la clarté de l'incertitude, si vous commencez à émettre le moindre doute ou la moindre hésitation dans vos actions, alors les gens verront cette faille en vous et ne vous craindront plus... une faille telle la clémence...

Il jeta un œil mesquin à la brunette...

L'ombre entretien toujours cette part de mystère que tout le monde tend à découvrir, mais quoi qu'il se passe vous ne parviendrez jamais à la dompter, elle s'accrochera à vous et ne vous abandonnera jamais. Elle sera libre de faire ce que bon lui semble et ne sera jamais stoppée, même avec une dague sous la gorge, elle continuera d'avancer. Alors pour vous répondre, Demoiselle, essayez de le faire, mais n'ayez pas trop d'espérance.

Le jeune homme s'inclina dans la direction de la rouquine

... Avec tous mes respects bien entendu...

Il se dirigea vers le rocher sur lequel elle s'était assise quelques instants plutôt et s'installa dessus, espérant pouvoir tiser tranquillement sans qu'on vienne à nouveau l'égorger...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zadiane
Ancienne
avatar

Messages : 425
Localisation : Dans ton c...

MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   Ven 24 Mai - 18:45

Zadiane ecoutait... enfin faisait mine d'écouter... A vrai dire, elle avait laché à "Demoiselle"... Elle trouvait ces paroles d'un ennuie profond... D'ailleurs, elle avait légerement tourné les talons, s'accroupit et s'occupait de se qui se passait sous ses pieds... Oooh un cailloux!! se disait elle en souriant tout en gratant le sol avec sa dague... mais les paroles en bruit de fond l'agaçaient quelques peu et elle n'attendait qu'une chose... qu'il se taise.

Quand enfin se fut fini, Zadiane poussa un enorme soupire de soulagement et commença à applaudir à tout rompre en levant les yeux vers l'homme.


Et biiin Bravo mon gars... Mais tu sais que tu parles beaucoup pour quelqu'un qui dit n'avoir aucune hésitation?
Rassure moi, avant d'enfoncer ta lame dans quelqu'un, tu lui sors quand même pas des monologues aussi ennuyant? A par les tuer d'ennuies tu dois pas faire grands choses...


Elle se redressa sur ses jambes.

Je te connais pas, mais je vois tout de suite ton genre... tu n'es qu'une grande gueule en fait... Et par contre, les grande gueules on en a vraiment pas besoin ici... ils n'apportent jamais rien de bon, alors fait demi tour... on veut pas de toi ici.

Suicidaire et grande gueule... un sacré lot...


Zadiane le provoqua pour tester l'homme. Elle ne croyait pas son discours sur l'hésitation, la part d'ombre et tout le tralala... Il était facile de donner des leçons aux autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La venue du dernier Fratres Cruentum   

Revenir en haut Aller en bas
 
La venue du dernier Fratres Cruentum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La venue du dernier Fratres Cruentum
» Le dernier wad auquel vous avez joué
» Et si aujourd'hui était votre dernier jour à vivre?
» [DCA 2010] [Nécron] Monolithe Jugement Dernier
» Taille de mon Monolithe jugement dernier Scratchbuilt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fatum :: Accueil :: Présentations-
Sauter vers: