AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un vieux corbeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L.ombre

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Un vieux corbeau    Jeu 25 Juil - 18:40

Il avançait sous un soleil brûlant, vêtu de noir comme à son habitude. Sa main souleva un parchemin à ses yeux afin de vérifier si l'indication qui y était notée correspondait bien à son chemin, ce qui fut le cas.

Son regard se détacha du parchemin pour venir se poser sur l'entrée de ce repaire inconnu, cherchant le moyen de se faire connaître auprès de la garde, en vain.
Haussant les épaules, L'ombre s'apprêta, d'une voix calme, à s'exprimer.


On me nomme l'ombre, meneur des feux Corbeaux. Je viens à vous à la demande d'une dénommée La Féline.

Il leva au dessus de sa tête le parchemin cacheté par la dame en question et attendit une réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé

avatar

Messages : 218
Localisation : Là où le vent souffle...

MessageSujet: Re: Un vieux corbeau    Ven 26 Juil - 18:33

La jeune femme déambulait dans la cour, elle s'était baladée toute la journée en quête d'un peu de fraîcheur. En vain... Trop chaud pour lire, trop chaud pour d'entrainer à l'arc, trop chaud pour manger, bref, trop chaud.
Elle cherchait désespérément à capter un souffle de vent qui serait miraculeusement venu jusqu'à elle. Là encore, l'opération était peu fructueuse. Elle s'apprêtait à rentrer quand un appel venu de par delà les murs retint son attention.
Coup d'oeil à droite, puis à gauche, personne pour y répondre.
Elle s'approcha et aperçut le garde, Maurice, tas de graisse en nage, transpirant l'alcool et la sueur, bref, pas un accueil très ragoutant pour quelconque visiteurs.


Bouge pas, j'y vais.

A son grognement elle comprit qu'il n'avait jamais vraiment eu l'intention de bouger. Elle entrouvrit donc la lourde porte et aperçut un homme tout vêtu de noir. "Quelle folie" songea-t-elle, la noiraude avait déjà bien du mal a supporter sa crinière noire sous ce soleil accablant, alors s'en revêtir tout entière relevait de l'absurdité à son avis. Bref, on était de toute façon pas dans un magasin de tisserand. Elle l'aborda d'une voix un peu sèche.

Bonjour. La féline vous dites? Connais pas...

Puis elle le vit brandir fièrement son courrier et ne put se retenir de rire doucement.

Je plaisante, je pense que vous êtes au bon endroit. Attendez un moment.

Elle se retourna pour fouiner quelques instants sur une table non loin de la porte d'entrée et revînt vers lui avec un parchemin et une plume, puis lui tendit.

Tenez, remplissez ceci. Vous pourrez ensuite entrer.

Le formulaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.ombre

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: Un vieux corbeau    Ven 26 Juil - 19:20

Après une bonne attente, la porte face à lui s'ouvrit enfin, laissant apparaître une dame qui l'accueillit sèchement mais ne semblait pas dénudé d'un humour dont l'ombre ne prêta pas spécialement attention.

Il regarda ce que les mains de la belle lui tendirent, un parchemin ainsi qu'une plume... l'oubli de l'encre était-il volontaire?

L'ombre haussa les épaules à cette pensées sans importance et se mit à ... l'ombre ... d'un arbre pour rédiger ce qui fut demandé sur ce parchemin.

Une fois fait, le parchemin fut rendu à la brune ainsi que la plume. Il ne restait plus qu'à attendre de nouveau la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé

avatar

Messages : 218
Localisation : Là où le vent souffle...

MessageSujet: Re: Un vieux corbeau    Ven 26 Juil - 19:37

Incrédule, la ténébreuse l'observa qui prit le parchemin et lui rendit sans même lui accorder un mot.

"Non mais quel mal luné celui là." La jeune femme non dénué de caractère arracha le parchemin des doigts de l'homme puis planta ses émeraudes dans les yeux de l'inconnu durant quelques secondes avant de faire demi tour sans mot dire. Elle lui claqua la porte au nez en le laissant dehors.

De toute façon, Esmé n'avait pas les doubles des clés, elle alla donc porter le parchemin à qui de droit sans trop se presser. Si il avait voulu connaître la suite des évènements, il aurait du lui demander. Mais pour ça, fallait il encore qu'il lui ai adressé la parole.

La noiraude espérait même que le bougre ai séché devant la porte quand la Féline viendrait lui ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Féline
Ancienne
avatar

Messages : 2225
Localisation : Va à l'essentiel...N'est appréciée que de ceux qui la connaissent vraiment

MessageSujet: Re: Un vieux corbeau    Ven 26 Juil - 21:50

La Féline était dans un endroit où seule Esmé avait su la trouver…

Rappelez vous cette cave ou l’endroit est si frais et ou des tonneaux y sont entreposés.

Mais elle avait été sage, d’ailleurs ne l’était-elle pas depuis un moment déjà…..
On l’a pensait souffrante à voir qu’elle ne touchait presque plus à une chope de bière…..
Si vous saviez qu’elle en serait la cause La Féline s’empresserait de vous contredire…

Cet endroit elle l’appréciait par ces moments de fortes chaleurs, retirant le superflu qu’elle portait sur elle, n’attirant ainsi aucuns regards…

Elle avait remercié Esmé, et lui avait offert une chope de bière bien fraiche pendant qu’elle lisait le formulaire, celui qu’elle mettrait dans un endroit sur bien sûr ….

Se rhabillant, elle se dit qu’elle irait d’elle-même remettre la première clef au nouvel arrivant
A peine sur le chemin qui menait à l’entrée, voilà qu’elle voyait tout tourner autour d’elle, c’est en se murmurant à elle-même qu’elle se rassura….

Une fois face à l’homme elle le salua

 
Bonjour L.Ombre, je suis La Féline, excusez-moi de ne pas être venus vous accueillir en personne, mais je suis sûr que Esmé l’a  fait à merveille
 
Puis elle lui tendit une clef
 
Soyez le Bienvenus parmis nous ..
Je vous remets cette clef qui vous ouvriras les premières portes de notre repaire d’autre vous viendrons par la suite

 
Puis d’un geste elle l’invita à la suivre
 
Si vous voulez bien me suivre je vais vous montrer ces endroits

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.ombre

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: Un vieux corbeau    Sam 27 Juil - 4:45

Regardant avec des yeux vides la porte fermée devant lui, un léger sourire en coin s'afficha sur son visage en repensant à ceux de la brune qui l'avait accueillit.
Il semblerait qu'il l'ai vexé, involontairement surement mais bon, on ne peut changer la nature du corbeau, parler peu mais il aurait pu faire un effort.

Il haussa les épaules et se tourna pour aller se remettre sous l'arbre quand la porte s'ouvrit de nouveau dans son dos.
L'ombre se retourna de nouveau pour faire face cette fois ci à une nouvelle dame qu'il écouta sans placer mot avant qu'elle ai fini, ne serais ce par politesse.

Quand La Féline lui présenta une clef, la main de l'homme la saisit sans empressement et d'un signe de tête remercia son interlocutrice avant d'enfin prononcer quelques mots.


Je vous remercie pour votre accueil, votre consoeur l'a été également bien que je n'ai pas eu la présence d'esprit de lui dire merci également, je m'en excuserais auprès d'elle si l'occasion se présente.

Sur ces paroles, il emboîta le pas de la dame au delà de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un vieux corbeau    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un vieux corbeau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [La parole au Corbeau] Myssen.
» Chloton, un Vieux Panda Sage [Level 168]
» Un tres vieux Joueur d'hattrick
» Le vieux village et son temple abandonné
» [Présentation] Le vieux poilu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fatum :: Accueil :: Présentations-
Sauter vers: