AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De l'ombre.... à la poussière?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tete-en-Bois

avatar

Messages : 18

MessageSujet: De l'ombre.... à la poussière?   Lun 5 Aoû - 15:10

dans la touffeur de l'été, rien ne bougeait dans les villages. Pas même les chiens, ou un chat, ni une poule, rien, nada. Dors et tais-toi semblait être le mot d'ordre en ce moment, où qu'on aille.

lui, il s'ennuyait.

mais ferme.

jusqu'à ce qu'un courrier, d'une belle écriture élégante, lui fasse ouvrir un demi oeil. Puis un oeil tout grand. Après tout, pourquoi pas, pourvu que les choses bougent. Il s'en fut donc suivant le chemin indiqué, jusqu'une porte, que plusieurs personnes poussaient tour à tour. Pas très original, pour un peu il s'en fut allé, déçu.

mais il faisait trop chaud, alors il toqua, espérant un peu de fraîcheur à l'intérieur.


yohoho ! une dame Léa a perdu une lettre, je m'en viens la lui rapporter. Faut jamais décevoir les dames après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'impiccato

avatar

Messages : 30
Age : 46
Localisation : derrière toi

MessageSujet: Re: De l'ombre.... à la poussière?   Mar 6 Aoû - 0:42

L'impiccato trainait ses guêtres vers la poterne quand il entendit soudain une complainte de gentilhomme au coeur saignant.

Par curiosité, il gravit les quelques marches qui conduisaient au chemin de ronde et il observa du dessus l'homme qui se présentait à la porte . Le Damoiseau prétextait ramener une missive sans doute parfumée à la rose et dont les effluves l'avaient transporté jusqu'à la herse.

Il fallait reconnaitre qu'il s'agissait d'un drôle d'endroit pour une rencontre courtoise mais après tout les bordels de La Rochelle n'étaient pas moins sinistres.

De mémoire, la "Léa" citée de vive voix par l'amoureux en peine n'était pas un nom connu pour lui dans la forteresse. A une époque éloignée ce genre prétexte faisait décocher une flèche dans le coeur du visiteur sans autre forme de procès, et là je ne vous parle pas de Cupidon.

Mais l'époque se faisait plus douce et il fallait désormais oublier les méthodes barbares et faire preuve de diplomatie comme pour suivre la mode de l'ère du temps, la Renaissance...

L'impiccato se pencha alors entre deux créneaux et il s'adressa au visiteur :

"Yohoho c'est bonjour dans votre langage ? Alors Yohoho à vous aussi Messire !*il se marrait sous son heaume*, ce n'est ni le service des objets perdus, ni un lieu de rencontre pour minet en rut ! Êtes vous certain d'avoir frappé à la bonne porte mon mignon ?"

Sans attendre de réponse, il disparut de la vue du roméo et il descendit dans la cour où il appela un hôte ou une hôtesse d'accueil, mieux renseigné que lui et surtout plus compétent dans ce domaine.

"Quelqu'un vient à la herse !"

Il se recula pour laisser place à celui ou celle qui viendrait et il resta en position de garde, la main sur son épée, pour l'ouverture de la porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com/
Tete-en-Bois

avatar

Messages : 18

MessageSujet: Re: De l'ombre.... à la poussière?   Mar 6 Aoû - 10:51

et v'la t'y pas qu'une boite de conserve à la voix caverneuse lui répond d'en haut. Un instant, il se demanda comment on descendait les escaliers coiffé d'un truc pareil, bruyamment sans nul doute et sans possibilité de voir où l'on mettait les pieds, mais les murs étaient épais et il n'eût pas le loisir de sourire car aucun son métallique ne s'échappa, nul cri non plus, dommage. Il choisit de rester poli, retint un frémissement facial pouvant indiquer tout sentiment, et attendit patiemment que la herse s'ouvre. Ou pas.

Ils avaient l'air d'aimer le fer dans cet endroit, c'était bon signe pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé

avatar

Messages : 218
Localisation : Là où le vent souffle...

MessageSujet: Re: De l'ombre.... à la poussière?   Mar 6 Aoû - 18:13

La noiraude se baladant de ci de là, fût happée par le son d'une voix familière. Bien que ce souvenir fût issu une unique rencontre, la jeune femme avait non pas la mémoire des visages, mais très bien celle des voix.

En effet, elle n'eut pas été surprise de découvrir L'impiccato sous son masque.


Bonjour! Comment ça va? Je parie que vous ne trouvez pas les formulaires!

Elle lui sourit amicalement.


On accueil ensemble? Je distribue la paperasse et vous lui tranchez la tête si il a de mauvaises intentions?

La dessus, Esmé attrapa le matériel nécessaire dans la cahutte des gardes (qui dormaient, comme toujours), se tourna vers la porte d'entrée et l'ouvrit afin de faire face au nouvel arrivant. Elle jaugea son allure une fraction de seconde avant de s'adresser à lui d'une voix posée.

Bonjour, pouvez vous me remplir ceci?

Elle failli ajouter un "S'il vous plaît", mais se dit que de toute façon si ça lui plaisait pas, il n'avait qu'à faire demi tour. Du bout des doigts elle lui tendit un fin vélin et de son autre main lui proposa plume et encrier.

Le formulaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tete-en-Bois

avatar

Messages : 18

MessageSujet: Re: De l'ombre.... à la poussière?   Mer 7 Aoû - 11:41

la porte finit par s'ouvrir, devant une dame, ce ne devait pas être cette Léa car elle n'avait pas la même senteur que celle des courriers. Derrière, le type dans sa boîte de conserve, et encore derrière, des gardes ronflant comme dans n'importe quel château.

La dame lui donna un bout de vélin qui ressemblait aux trucs que les maréchaux donnent à la porte des villes. Il prit son temps pour le remplir, d'une écriture appliquée de qui n'écrit pas souvent, effaça maladroitement une grosse tache avec sa manche et rendit le vélin, tout fier d'être parvenu au bout de l'épreuve en moins de trois heures.


C'est bin la première fois qu'on me demande mon nom pour rapporter une lettre. Vous ne trouvez pas qu'ça aurait été plus simple qu'j'vous donne la lettre de suite pour sa destinataire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé

avatar

Messages : 218
Localisation : Là où le vent souffle...

MessageSujet: Re: De l'ombre.... à la poussière?   Mer 7 Aoû - 14:32

Après avoir attendu un long moment que l'homme remplisse le formulaire, ils revint vers eux et les mots qu'il leur adressa l'étonnèrent un peu. Ausssi après avoir jeté un regard en biais à L'impliccato, elle décida de l'interroger un peu plus quand à la raison de sa venue qu'elle avait apparemment mal saisi.

Je pense qu'il y a un malentendu en effet. Vous dites que vous êtes venu pour rapporter une lettre? Il y a là quelque chose que j'ai du mal à saisir....


Puis reprenant les termes qu'il avait plus tôt employé elle ajouta d'un ton suspicieux :

Il n'aurait pas été plus simple de l'envoyer de suite à sa destinataire?

Méfiante, elle enroula ses fins doigts autour d'une lame qu'elle dissimulait dans sa robe tout en resserrant l'ouverture de la porte. Rapidement, elle évaluait le danger que l'homme pouvait représenter. Ils avaient l'avantage du nombre pour eux mais il valait mieux être prévoyant. Aussi elle ne le quittait plus des yeux, attentive au moindre geste brusque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tete-en-Bois

avatar

Messages : 18

MessageSujet: Re: De l'ombre.... à la poussière?   Mer 7 Aoû - 15:34

un petit soupir à peine perceptible à la réaction de la dame. Mince, il était tout fier d'avoir rempli le papelard, elle aurait pu être encourageante, ces bonnes femmes, j'vous jure.

il recula d'un pas, plume encore à la main pour ne pas effaroucher la donzelle, après tout ne dit-on pas que les mots tuent? Motus donc.


ma belle demoiselle, la dame qui m'a écrit m'a invité ici. Je ne résiste pas à une dame qui écrit bien. Et ne faut il pas une invitation pour venir chez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé

avatar

Messages : 218
Localisation : Là où le vent souffle...

MessageSujet: Re: De l'ombre.... à la poussière?   Mer 7 Aoû - 15:52

La ténébreuse jaugea l'homme qui de lui même recula. Toute la tension retomba quand il exprima enfin clairement ses intentions.

Ah! Ben fallait le dire de suite!

Elle sourit et prit le vélin dans les mains de l'inconnu et s'écarta de l'entrée.

Entrez donc, je fais porter ceci à qui de droit. La Féline vous enverra les clés nécessaires à votre entrée. Vous aurez accès aux parties communes dans un premier temps.

Je suis Esmé, bienvenu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'ombre.... à la poussière?   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'ombre.... à la poussière?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Mahori Panda de poussière (Terre/air) [Edit du 23/04/08]
» Le pretre ombre.
» Spectre des ombre
» {kälhän et jëila} [chaman heal/amélio et pretre ombre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fatum :: Accueil :: Présentations-
Sauter vers: