AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le tueur de cochon

Aller en bas 
AuteurMessage
Schweinsteiger

avatar

Messages : 4

MessageSujet: Le tueur de cochon   Mer 11 Sep - 22:17

Au couché de soleil, Schweini s'approcha de l'entrée de la propriété qui était face à lui.
Il avait 1,2 voir même 3 têtes de cochons découpées et attachées à une corde qui pendait à son cheval.
Schweini descendit de son cheval, et entra dans la propriété, qui avait l'air vide.
Il entra dans une pièce, assez grande, et cria :


Je suis Schweinsteiger, je viens de la pars de Bella, à qui dois-je me présenté ?



Il se tut et attendit une réponse à ses paroles qui raisonnaient dans la propriété.
Quelques personnes passèrent devant lui, mais rien d'alarmant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: Re: Le tueur de cochon   Jeu 12 Sep - 16:11

Le balafré se demandait encore pourquoi le garde de l'antre était... garde. Un gros lourdeau qui ne se faisait payer qu'en heure de somme... Un bon coup dans les miches, voilà ce qu'il lui faudrait.
Alors qu'il s'apprêtait à mettre en œuvre son pied pour aller marquer le coup dans le séant plus qu'imposant de l'homme, il se fit interpeller...


Je suis Schweinsteiger, je viens de la pars de Bella, à qui dois-je me présenté ?

Réajustant sa longue cape de chanvre noire, tisant sur son brûle gueule qui commençait légèrement à partir en lambeaux, il jeta un mono regard dans la direction de l'intervenant.

Je ne sais pas qui vous êtes, ni ce que vous êtes et encore moins ce que vous voulez, mais un conseil l'ami, ne restez pas planter là avec votre dégaine de pécore. Rempoter vos miches sur votre bourrin et allez tricoter ailleurs. On a pas besoin de vous ici... et encore moins de vos trophées de battue.  

Entonnant un léger rire et surtout le plus beau de ses rictus en massant délicatement le pomme d'azure, le Fratres attendait fermement la réponse du nouvel arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schweinsteiger

avatar

Messages : 4

MessageSujet: Re: Le tueur de cochon   Jeu 12 Sep - 16:54

Une réponse vint assez vite, " Je ne sais pas qui vous êtes, ni ce que vous êtes et encore moins ce que vous voulez, mais un conseil l'ami, ne restez pas planter là avec votre dégaine de pécore. Rempoter vos miches sur votre bourrin et allez tricoter ailleurs. On a pas besoin de vous ici... et encore moins de vos trophées de battue. " Elle venait d'un homme balafré, munit d'une sombre cape.

Schweini, regarda l'homme droit dans les yeux, aucun sourire, aucune grimace n'avait surgit, il lui fit une révérence comme salutation.
Il répondit ensuite à l'homme :


Je demande à parler à La Féline, je vous prie ! Je ne suis pas là pour jouer aux brindilles, sachez le.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: Re: Le tueur de cochon   Jeu 12 Sep - 17:11

L'homme venait de lui faire une courbette et sans montrer la moindre émotion, lui lâcha

Je demande à parler à La Féline, je vous prie ! Je ne suis pas là pour jouer aux brindilles, sachez le.

La main toujours bien au chaud sur le crane d'Azure, il avança d'un pas ferme vers l'arrivant. Puis d'une voix basse et à peine audible

Peut-être qu'en étant plus crédible dans votre démarche vous parviendrez à avoir ce que vous voulez... D'ailleurs vous voulez quoi? Pourquoi demandez-vous cette "Féline" comme vous dîtes alors que vous avez évoqué le nom de Bella? Etes-vous certain de savoir ce que vous faites ici et ce que vous recherchez?

Crachant sa fumée droit dans le visage de son interlocuteur, il attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé

avatar

Messages : 218
Localisation : Là où le vent souffle...

MessageSujet: Re: Le tueur de cochon   Jeu 12 Sep - 18:43

Comme à son habitude la jeune femme va et vient dans le domaine. Et puis régulièrement, elle fait l'accueil. Sauf que là, un autre a été plus rapide. En temps normal, elle n'aurait guère prêté plus d'attention à cette joyeuse entrée. Sauf que, à la vue de celui qui s'était présenté pour faire l'accueil, l'entrée risquait de ne pas être aussi joyeuse que cela finalement!

Terrée dans un coin d'ombre, la ténébreuse observe... Et comme elle a bonne ouïe, elle écoute aussi. Et même quand Fratres chuchote à peine, elle devine ce qu'il peut bien dire à l'étranger...

La noiraude esquisse un sourire en coin. Oh que non elle ne va pas se montrer. Elle est aux premières loges. Et dans le match Fratres vs "Le nouveau", la balle est au centre. Esmé attend patiemment la relance de ce dernier qui ne s'est pas encore laissé déstabilisé par son adversaire.

Si elle a bien une chose avec laquelle elle est d'accord, c'est que l'ambiance est souvent un peu trop courtoise* à l'entrée. Elle même ne peut en nier la responsabilité. Mais quand ça se passe ... autrement, c'est amusant aussi. Enfin, tout dépend du point de vue. Et le sien est tout à fait confortable en cet instant.




*Edit: on évite les maladresses ^^


Dernière édition par Esmé le Jeu 12 Sep - 20:04, édité 3 fois (Raison : Correction ortho)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schweinsteiger

avatar

Messages : 4

MessageSujet: Re: Le tueur de cochon   Jeu 12 Sep - 19:11

L'homme s'approcha de Schweini, et lui dit avec une haleine fétide : " Peut-être qu'en étant plus crédible dans votre démarche vous parviendrez à avoir ce que vous voulez... D'ailleurs vous voulez quoi? Pourquoi demandez-vous cette "Féline" comme vous dîtes alors que vous avez évoqué le nom de Bella? Etes-vous certain de savoir ce que vous faites ici et ce que vous recherchez ? "

Puis l'homme lui souffla de la fumé en pleine face.
Schweini lui fit un sourire, et lui répondit :


J'ai le droit de venir de la part d'une personne, et d'en demander une autre ? Non ? Est-ce difficile à comprendre ?


Schweini se dit que cet homme était peut-être limité intellectuellement...
Le tueur de cochon s'approcha de l'homme et lui souffla à l'oreille :


Occupez vous plutôt de mon cheval derrière moi, je pense que lui n'est pas très déterminé à vous rejoindre.


Il sortit sa pipe d'herbe séché, il l'alluma, inspira et souffla lui aussi de la fumée en plein visage de son interlocuteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephemere
Responsable Section
avatar

Messages : 448
Localisation : Dans le vent!

MessageSujet: Re: Le tueur de cochon   Jeu 12 Sep - 19:42

Ephémère est comme le vent, elle se glisse partout, passe partout aussi, parce qu'elle est petite, alors évidemment elle passe par là. Elle s'approche furtivement et observe Esmé qui observe Fratres qui houspille le nouveau qui s'en laisse pas conter. Intéressant!

Elle observe donc tout ce petit monde pendant quelques minutes, amusée par la scène, puis, avant qu'on ne la remarque, elle reprend le couloir en chantant (cliquer) à tue-tête. Elle est pas belle la vie?!

_________________
Éphémère

Insaisissable, comme un courant d'air

"Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tywin.Lannister

avatar

Messages : 193
Localisation : In your Ass

MessageSujet: Re: Le tueur de cochon   Jeu 12 Sep - 22:04

Tywin arriva, ayant été avertie du problème. armée de son arbalète sur l'épaule. il oberserva d'abord l'arrivant avec ses têtes de cochons accroché à son cheval ensuitte le compagnon qu'il l'avait acceuillis.

Il ronchona car trop de choses ne lui plaisait pas.
il se pointa devant le nouveau.


avant même que sa effleure vos misérable facultées intellectuelles
je ne suis pas la féline on me nome tywin.


Aprochant des têtes de cochons il se permit de commenter

c'est du beau boulot, la coupe est bonne, j'aurais preferer que ce soit des soldats imperiaux mais ceci prouve que vous avez du talent

Vous serez une exellente recrue.

tournant ensuitte vers son compagnon

Vieux Frère ne donnerais tu pas une missive a ce charmant homme au lieu de jouer au paon devant ces dames.

Désignants les demoiselles cachée dans l'ombe du bout de son arbalète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmé

avatar

Messages : 218
Localisation : Là où le vent souffle...

MessageSujet: Re: Le tueur de cochon   Jeu 12 Sep - 22:24

Coup de sifflet de l'arbitre, clap de fin, tombée du rideau, bref... circulez y'a plus rien à voir! Déjà comment Tywin a pu la voir? Elle pensait être bien cachée! Tsss.... Et voilà qu'il la désigne de la pointe de son arbalète! Elle a pas confiance en ses engins là en plus! Du coup elle s'écarte immédiatement de son angle de tir et dévoile sa fine silhouette au grand jour. Enfin, façon de parler hein...

Woh woh woh! Me vise pas avec ton truc ! Ca tire tout seul c'est engin là, ça m'fou la pétoche! Et pis qu'est ce que tu fais? On s'amusait bien là! Surtout moi, on allait arriver au meilleur moment du combat de coq!

Elle s'approche de quelques pas puis désigne l'arrivant du doigt.

Pis le nouveau là, il se laisse pas faire! Bon c'est vrai, il allait peut être perdre quelques dents dans la minute mais bon... on lui aurait donné de la soupe, on est quand même pas des monstres!

Elle sourit en coin.

Bon, j'ai plus qu'à aller boire une bière en taverne pour me distraire!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lea_

avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Le tueur de cochon   Ven 13 Sep - 3:50

La Féline avait demandé a Léa de faire le ravitaillement de formulaire à l'entrée
Quand la jeune femme arriva elle vit tout un attroupement devant un nouvel arrivant elle se demandent ce qui pouvait bien se passer, avait t-il fait quelques chose de spécial ?

Tout en s'avançant elle entendit parler Tywin qui proposait de lui donner un formulaire,

Léa déposa la pile de parchemin a pré remplis sur la table en pris un et s'avança vers le nouvel arrivant


Bjour Sieur je suis Léa , je pense que vous devez attendre ceci non ?

D'un geste elle lui donna la missive et d'un sourire le salua

Formulaire:
 
 

Au plaisir de vous revoir en ces lieux Sieur

Puis d'un signe de la tête elle salua les compagnons et retourna auprès des régents....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fratres

avatar

Messages : 89
Localisation : Suivez l'épaisse fumée, vous le trouverez

MessageSujet: Re: Le tueur de cochon   Ven 13 Sep - 11:17

J'ai le droit de venir de la part d'une personne, et d'en demander une autre ? Non ? Est-ce difficile à comprendre ?

Effectivement, c’était en toute droiture qu’il le pouvait… mais pas ici.

Occupez vous plutôt de mon cheval derrière moi, je pense que lui n'est pas très déterminé à vous rejoindre.

Un léger sourire se dessina sur le visage du Fratres. L’homme en face de lui lui administra la même dose de fumée en gage de provocation, ce qui ne déplu en rien au balafré.

Je ne suis pas la féline on me nome tywin.

Déboulant de on ne sait où, un compagnon largua son sarcasme divinatoire au visage de l’inconnu. Il n’était pas dans l’habitude du Fratres de se faire couper l’herbe sous le pieds par le premier m’as-tu vu du coin. Que faisait-il avec son onagre modèle réduit sur l’épaule… Avait-il une intention quelconque de leur faire partager son habilité de manipuler cet objet faible d’honneur en faisant une petite démonstration de lancer de fléchettes sur le premier tas de pommes, narguant obligatoirement les « houras » endiablés de la foule quand celles-ci atteindraient miraculeusement le centre du fruits ou voulait-il tout simplement montrer la puissance dévastatrice de son buste à pouvoir porter une telle charge ? La réponse à cette question se dessina sur le faciès du Balafré… Un long roulement d’œil suivit d’un léger mouvement négatif de sa tête.

Laissant déglutiner les satyres de son pseudo-compagnon, tout en tirant énergiquement sur son toison, le Fratres ne lâchait pas l’inconnu des yeux.

Vieux Frère ne donnerais tu pas une missive a ce charmant homme au lieu de jouer au paon devant ces dames.

Comme vous l’avez dit, je pourrais moi-même donner une missive à ce gus qui ne me semble pas tout à fait conscient de ce qu’il vient faire, mais comment vous dire… Je n’en ai pas la moindre envie. Il me semble que j’attends toujours des explications de sa part concernant sa présence en ces lieux, et que vu qu’il a envie de jouer un mélodrame avec l’entretien de son bourin et sa très charmante invitation à me joindre à la partie, je pense qu’il va encore patienter quelques temps… Enfin si je suis encore là pour le faire.

Puis se tournant dans la direction montrée par Twin, il salua d’un simple hochement de la tête les deux silhouettes à peine visibles dans l’ombre.

Laissant libre cours à la tirade de la jeune femme qu’il connaissait vaguement, il continuait de tiser l’herbe séchéen plongeant la troupe dans un brouillard artificiel.

Bjour Sieur je suis Léa , je pense que vous devez attendre ceci non ?
Au plaisir de vous revoir en ces lieux Sieur


Une femme venait de sortir à priori du même endroit que le balistère modèle réduit et sans crier garde offrit le formulaire à l’inconnu… Ainsi le Fatum recrutait ses disciples à l’aveugle, et distribuait pour ainsi dire ses tracts tels les troubadours le faisaient pour annoncer leurs spectacles. Navrant.
Regardant l’ombre féminine repartir dans son antre (faudrait que le Fratres découvre cette cache, ça serait pratique quand même), il s’adressa à l’inconnu…


On se retrouvera plus tard, mais ne vous en faites pas pour votre mule, je m’en chargerai…

Crachant ses dernieres vapeurs, le balafré s’ordonna de s’éloigner de la troupe et se dirigea vers la lisière du bois, marmonnant et grommelant dans son cache nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schweinsteiger

avatar

Messages : 4

MessageSujet: Re: Le tueur de cochon   Ven 13 Sep - 13:59

Pleins de choses se passèrent en un rien de temps sous des yeux.
L'homme balafré pas très beau à voir s'était fait, on va dire dressé.
Un Sir était venu remettre en place les deux hommes, il était sec dans ses paroles, mais on sentait que l'homme devait être très amicale avec une choppe en main.

Schweini acquiesça tout ce qu'on lui dit d'un hochement de tête, en tirant une révérence comme salutation.
Une femme s'approcha en prenant la parole :

Bjour Sieur je suis Léa , je pense que vous devez attendre ceci non ?

La femme lui tendit un parchemin, à remplir surement.

Elle continua : Au plaisir de vous revoir en ces lieux Sieur


L'homme n'eu le temps de dire merci qu'elle s'était déjà envolé, en tout cas chose faite, il pris le parchemin et alla le remplir puis le donner en main propre au responsable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le tueur de cochon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le tueur de cochon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tueur de cochon
» présentation d'alcool-tueur
» Un tueur sadique
» Un pétit Bébé tueur en PvP ?
» Un tueur anonyme de modérateurs JOL dans les SoN !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fatum :: Accueil :: Présentations-
Sauter vers: