AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le cerisier et le sabre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dragon Rouge

avatar

Messages : 7

MessageSujet: Le cerisier et le sabre   Mar 11 Mar - 16:20

Le vent soufflait sans discontinuer lors de l'arrivée du Dragon Rouge près de la tour de garde. Le soleil était haut dans le ciel tandis qu'il se trouvait en face de la lourde porte. Il toqua fortement pour que la personne de garde entende bien qu'un individu se trouvait derrière la porte. Selon les dires c'est ici qu'il devait se présenter pour rejoindre "Fatum". Première fois qu'il entendait un mot si étrange, lui qui était habitué à des mots plus... asiatiques. Il demeurait là, impassible, sabre et wakizashi à la ceinture. Bientôt quelqu'un ouvrirait cette petite porte et il pourrait débuter sa nouvelle vie. Le ronin était prêt. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un Individu
Ancien
avatar

Messages : 424

MessageSujet: Re: Le cerisier et le sabre   Mar 11 Mar - 17:19

Dragon Rouge a écrit:
un individu se trouvait derrière la porte

Se gratte le lobe de l'oreille droite. Un signe.

"Tiens, quelqu'un quelque part pense à moi !" songea-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon Rouge

avatar

Messages : 7

MessageSujet: Re: Le cerisier et le sabre   Mer 12 Mar - 17:33

Aucune personne ne vint à sa rencontre. Etait-il au bon endroit? Le Dragon commençait à s'impatienter et décida d'entrer pour montrer plus largement sa présence. Une main sur un de ses katanas il ouvrit doucement la porte et mit un pied à l'intérieur de la tour en lançant:

Quelqu'un là? Je venir pour parler vous.

Il apprenait le français de temps en temps seulement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandragore



Messages : 126

MessageSujet: Re: Le cerisier et le sabre   Mer 12 Mar - 20:45

Rôdant comme à son habitude autour de l'entrée du camp, Mandragore guettait les allées et venues et hésitait même à accueillir les nouveaux venus.
Il fallait bien avouer qu'elle parvenait trop facilement à les faire fuir, et ça ce n'était pas amusant du tout, mais pas du tout même.

Un bruissement dans le vent et elle aperçut quelqu'un devant la porte. C'était fou comme les gens qui arrivaient semblaient être en extase devant cette porte, qu'il prenaient sûrement pour la porte de la Liberté ou d'autre billevesées du genre.
La chieuse s'imaginait dans un monde sans porte et... Oh non, il ne valait mieux pas développer ce sujet.

Bref, c'était étrange comme les individus arrivaient individuellement ici... Celui qui se trouvait planté là n'était pas encapuchonné et était même accoutré d'une drôle de manière. Le brunette se demandait bien d'où il sortait celui-là, pas du Royaume de France en tout cas, car il parlait notre langue très mal.

Pour lui éviter de parler trop longtemps à la porte, elle sortit de sa cachette.


- Salut. Je suis là! Vous voulez causer de quoi au juste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon Rouge

avatar

Messages : 7

MessageSujet: Re: Le cerisier et le sabre   Mer 12 Mar - 21:07

"- Salut. Je suis là! Vous voulez causer de quoi au juste?"

Les paroles ne venaient pas de l'intérieur, elles venaient de derrière lui. Il garda sa main sur son katana encore à sa ceinture et se retourna pour voir à qui il avait affaire. Une femme s'approchait de lui lentement, le japonais restait sur ses gardes en la jaugeant. Les femmes sont souvent plus dangereuses que les hommes, plus imprévisibles également. Il s'avança doucement vers elle en lançant:

Moi venir loin d'ici. Royaume très à l'Est. Moi être "Ronin"... Samourai sans seigneur. Moi chercher groupe "Fatum" pour argent et combats. Mon nom Katsujiro Nakagawa, "Dragon Rouge".

Le japonais commençait à lâcher légèrement son arme pour s'incliner devant son interlocutrice:

Qui être toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandragore



Messages : 126

MessageSujet: Re: Le cerisier et le sabre   Mer 12 Mar - 21:39

Celui-là se tenant fermement sur ses deux jambes, et observait tout, à l'affût du moindre danger. Il ne fuirait pas... enfin normalement.
Elle n'aurait pas tenté un "BOUH!" pour vérifier, cela dit.

Mandra l'écouta se présenter, mais ne comprit pas tous ses mots. Au départ, elle pensait qu'il était breton, car elle considérait que tous les mots qu'elle ne comprenait pas était bretons... Oui, c'est un peu débile...


- Ce que vous cherchez est derrière cette porte. Suivez-moi, si vous l'oser. j'ai un truc à vous donner.

Elle le dépassa, lui offrant un large sourire tout en le dévisageant. Il était vrai que les traits de son visage étaient assez singuliers.
Poussant la lourde porte après avoir tiré la langue au garde nonchalant, elle l'invita à entrer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon Rouge

avatar

Messages : 7

MessageSujet: Re: Le cerisier et le sabre   Jeu 13 Mar - 9:55

La femme passa devant lui en lui signifiant qu'il lui fallait passer la porte pour continuer l'aventure.
Elle lui afficha également un grand sourire, il répondit par une grimace censé ressemblait à un sourire, peu habitué à montrer une telle émotion. Il cachait également son impatience de voir ce qu'elle lui réserver derrière cette porte.


"Suivez-moi, si vous l'osez".

L'asiatique osait toujours... Il la suivit après son sourire crispé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandragore



Messages : 126

MessageSujet: Re: Le cerisier et le sabre   Jeu 13 Mar - 10:22

Un petit sourire en coin marqua son visage lorsqu'elle fut devant lui. Elle avait délibérément omis de se présenter, sale habitude...
Mandra se demandait s'il était coincé, ou bien si c'était comme ça qu'on souriait dans son pays à lui. Ou bien...

La porte se referma derrière eux dans un grand "boum" qui lui rappela le jour où elle avait franchi cette porte. Elle frémit en se souvenant de la suite.


- Asseyez-vous là et remplissez ce formulaire. Ensuite, vous devrez l'envoyer à La Feline.

La jeune femme articula bien sur le nom de la chef, pour bien qu'il comprenne... Puis, elle sortit de sa besace un parchemin roulé qu'elle lui tendit.

Formulaire:
 

- Voilà, vous avez un crayon ou une plume ou quoique ce soit pour écrire?

Sur ces paroles, elle disparut un instant dans une pièce attenante, pour réapparaître tenant dans les mains deux gobelets ainsi qu'une bouteille contenant un liquide couleur miel. Elle remplit les deux verres et en poussa un devant l'homme sans rien dire de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon Rouge

avatar

Messages : 7

MessageSujet: Re: Le cerisier et le sabre   Jeu 13 Mar - 10:38

La porte se ferma lourdement derrière eux, mais aucune réaction défensive du japonais. La femme lui dit de s'asseoir afin de remplir le formulaire qu'elle sortit de sa besace. Katsujiro écouta attentivement le nom de celle à qui il fallait envoyer le formulaire: Feline-San.
Peu habitué à écrire sur une table, assit sur une chaise, il se mit sur les genoux et déroula le parchemin qu'il remplit lentement. La forme des lettres n'étaient pas des plus convaincantes mais restaient lisibles.

Il remarqua tout de même l'absence de la femme qui revint très vite accompagnée par deux gobelets et une bouteille.
Elle remplit les deux verres du liquide de la bouteille et en poussa un vers lui. Il s'arrêta d'écrire et posa le verre sur la table afin de s'incliner fortement en lançant en guise de remerciement:


-Dōmo arigatō.

Il se remit droit sur ses genoux et prit le verre à la main:

-Kanpai. "Santé"...

Il but une petite gorgée et grimaça à son goût. C'était fort mais goûtu. Il se remit à écrire et lui demande:

-Moi pouvoir savoir qui être vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandragore



Messages : 126

MessageSujet: Re: Le cerisier et le sabre   Jeu 13 Mar - 14:27

Les surprises continuaient, puisque l'homme étrange s'installa par terre pour remplir le formulaire.
Mandra l'observait alors qu'il écrivait, avec beaucoup de mal. Décidément cet homme était vraiment différent.

Mais s'il y avait bien quelque chose qui semblant universel, c'était de partager un verre. Elle écarquilla les yeux en le voyant s'incliner, il n'allait tout de même pas s'allonger pour boire! Il fallait dire qu'elle s'attendait à tout, là, du coup.
Le Ronin, comme il avait dit, dit quelques mots qu'elle ne comprit pas. La langue qu'il parlait avait l'air tout aussi compliquée que le breton. Heureusement qu'il semblait suffisamment maîtriser le français pour se faire comprendre, car sinon, ben sinon...elle lui aurait fait des dessins.

La brunette leva son verre vers son interlocuteur, puis le porta à ses lèvres, pour juste les tremper dedans. Point trop n'en fallait, car même avec cette liqueur, elle risquait d'être saoule...


- C'est de la liqueur de pomme. C'est doux et fort à la fois, tout ce que j'aime en somme!

Elle sourit encore et cette fois, elle ne put éluder la question.

- Ici, on m'appelle Mandragore. Je ne suis ni chef, ni meneuse. Mais ici, c'est chez moi. Et toi? tu arrives d'où? Pourquoi t'es là?

S'asseyant en tailleur face à lui, elle le fixa, tentant de percer son regard singulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon Rouge

avatar

Messages : 7

MessageSujet: Re: Le cerisier et le sabre   Jeu 13 Mar - 15:00

"- C'est de la liqueur de pomme. C'est doux et fort à la fois, tout ce que j'aime en somme!" dit-elle en portant le verre à ses lèvres après l'avoir vers lui. L'asiatique chercha quelques secondes une traduction au mot pomme dans sa langue natale:

Pomme..."rin'go".

Il reprit une légère lampée en terminant de remplir son formulaire. Il portait parfois ses yeux sur son regard qui le perçait tandis qu'il écrivait. Il fit quelques ratures sur le vélin car il avait l'habitude d'écrire de haut en bas chez lui. Il reprenait ses erreurs d'inattention lorsque la femme répondit à sa question:

"- Ici, on m'appelle Mandragore. Je ne suis ni chef, ni meneuse. Mais ici, c'est chez moi. Et toi? tu arrives d'où? Pourquoi t'es là?"

Il avait fini de remplir le formulaire, il posa la plume sur le bureau ainsi que le vélin soigneusement. Il se remit sur ses genoux, mains sur ses cuisses et se présenta plus amplement, toujours accompagné de son accent exotique, essayant de faire des phrases correctes:

Je viens Japon, Royaume Est. Je ai suivi voie du guerrier. "Samourai"... Je ai toujours combattu, depuis enfance. Telle ma voie est. Mais... Mon seigneur mort pendant bataille, au Japon quand samourai perd son seigneur lui doit se tuer. Pour honneur. Mais moi pas vouloir, je devenir "Ronin", guerrier sans seigneur. Je voyager beaucoup pour survivre. Moi accepter contrats brigands, protecteur, maitre arme. Je chercher troupes pour combats et faire argent. Voilà pourquoi je venir ici.

Se souvenant de son passé tumultueux le samourai fut épris par un sentiment mélancolique, la vision de son père lui enseignant le bushido, la stratègie et l'art de la guerre, sa mère l'écriture et les arts. La mort de son seigneur, à lui et à son père. Son paternel avait choisi la voie de l'honneur en mourant comme un vrai samourai, avec sa propre arme. Lui choisit de vivre comme un renégat, telle était la voie du Ronin...

Il se releva en prenant le formulaire dans sa main:


Je envoyer formulaire à Féline-San. Je être ravi avoir connu toi Mandragore la pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandragore



Messages : 126

MessageSujet: Re: Le cerisier et le sabre   Jeu 13 Mar - 16:08

Mandra écouta l'histoire avec attention. C'était presque irréel comme histoire. Et l'accent "exotique" lui donnait encore plus d'attractivité, à l'histoire évidemment.

Il se releva, et pouf, il n'était déjà plus là.


- Ben salut... Et bon courage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cerisier et le sabre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cerisier et le sabre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cerisier et le sabre
» Shubibiman sort son sabre
» Le Sabre et le Marteau.
» Muramasa: The Demon Blade [sabre et bouffe inside]
» Une sacoche, un six coup et un sabre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fatum :: Accueil :: Présentations-
Sauter vers: