AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une promesse tenue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une promesse tenue   Jeu 17 Avr - 17:43

Robe déchirée, abandonnée et une douce odeur de parfum sucré. Epingles arrachées, jetées et la cascade blonde devient sauvage, libre. La peau blanche, pure et nue dans la nuit laisse la lune se refléter aussi éclatante que sur une eau cristalline. Elle enfile une douce chemise de lin venant la faire frémir au contact. Les bas sont enfilés avec délicatesse et les braies viennent recouvrir le galbe de ses hanches, cachant son corps de jeune fille. Un corps pur, en recherche de nouvelles choses, nouvelles sensations, en recherche d’aventure.

Sans se soucier, elle ouvre le box et scelle la bête de ses frêles mains. Le temps presse, elle le sait, si on l’attrape il l’enfermera et la fera corriger sans hésitation, fille ou non. Dague à la ceinture elle monte et donne de grands coups aux flancs de l’étalon et s’accroche pour ne pas risquer de perdre l’équilibre. Tous ses membres tremblent, c’est un Pur-Sang et son galop est puissant. Dans la fraicheur de la nuit elle s’évapore et fuit telle une âme en quête du repos éternel, prête à tout pour le rejoindre. Lui de qui elle ne connait presque rien, oui, c’est pour lui qu’elle s’en va, pour lui qu’elle fuit le protocole et ses autres foutaises. On ne met pas en cage une colombe au bord de l’agonie, on la laisse partir sans rien dire.

Elle sait que la vie est pleine de risques mais vaut-elle vraiment la peine d’être vécue sans repousser ses limites, passer aux frontières de la mort pour danser sa liberté devant le diable en personne. Si elle était partie c’est qu’il l’intriguait, il lui donnait envie de le découvrir, de sentir la chaleur de son corps, qu’elle imaginait plein de muscles, contre son corps partiellement formé de pucelle. Aujourd’hui elle avait fait son choix et demain elle en ferait sa religion. Pour nul elle ne ferait couler son sang mais pour lui elle se laisserait consumer sur le bûché. Pensée malsaine, pensée obscène mais après tout elle s’en moquait. Le loup domptera à nouveau l’agneau et dans le sang elle trouvera plaisir.

Abandonnant la monture plus bas sur la route, elle traina les pieds avec ses dernières ressources, de ses yeux elle aperçut la grille et de son visage de poupée tiré par la fatigue elle réussit tout de même à sourire. Un sourire heureux, un sourire angoissé, les derniers mots de sa lettre résonnaient en boucle à l’intérieur de sa tête ; Une fois aux grilles demandez Le Prométhée.

Aujourd’hui elle s’était jurée, elle s’était promise à lui, désormais ils ne feraient plus qu’un dans la vie comme dans la mort.

A la grille elle s’appuya, le visage dissimulé derrière sa capuche et sa blondeur. De sa voix fatiguée et douce elle put alors parler.


J’ai fait long chemin, tout ce que je veux c’est voir Le Promethée, il m’attend.

Sans plus ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Mandragore



Messages : 126

MessageSujet: Re: Une promesse tenue   Jeu 17 Avr - 22:03

Mandragore, sur son arbre perché, mastiquait allègrement un bâton de réglisse en surveillant les allées et venues.
C'est alors qu'une silhouette fluette s'avança sur le chemin qui menait au repaire.

Ni une, ni deux, lasse d'un manque d'activité, de son perchoir elle dégringola d'une pirouette contrôlée pour se retrouver face à la jouvencelle.
Elle se retrouva face à une demoiselle guerre plus petite qu'elle et dont la chevelure dorée attirait la pâle lueur lunaire.


- Hé toi! Tu t'es perdue? Ha, tu es attendue, dis-tu? Par le Promethée, hé bien... Tu as l'air si fatiguée, tu dois venir de loin. Je suis Mandragore. Suis-moi si tu l'oses. Tu trouveras sûrement celui que tu cherches à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Prométhée

avatar

Messages : 13

MessageSujet: Re: Une promesse tenue   Jeu 17 Avr - 22:22

Cette histoire le dépassait complètement , de base il devait simplement faire une pause dans ses activités illicites pour épouser une noble et récupérer terre , honneur , gloire ...Le problème était que tout était avait basculé depuis que l'imbécile et surtout lâche père de sa promise s'était mis en tête de tout annuler lorsqu'il apprit la vraie nature du Prométhée , il était un brigand et comptait le rester . Tout aurait du se finir comme ça , une résiliation du marché et chacun repartait de son coté mais la promise  s'était prise d'une folie qui avait pour but de retrouver le brigand et surtout de garder à l'ordre du jour cette histoire de mariage !


Le brun ne comptait plus les lettres  , elles affluaient de partout , lui demandant de reconduire la petite blonde à son domaine mais il n'avait jamais écouté personne et il ne comptait pas commencer aujourd'hui ...Si elle voulait venir elle pouvait , il lui avait donner l'adresse du domaine et si elle avait un peu de courage c'est ici qu'elle se rendrait.


La lune était déjà là et il commençait vraiment à en avoir marre de la paperasse qu'il lisait depuis le matin mais ce ne l'empêcha cependant pas de s'apercevoir que Mandragore descendait de son arbre , quelqu'un était là . Ce devait être elle , il en était sûr ,  il envoya tout paître par terre courant rejoindre la grille pour être sûr d'être là comme il lui avait promis . Il bouscula tout sur son passage , qui allait l'attaquer en justice de toute façon ?


La furie dévala tout le domaine comme jamais il ne l'avait fait , arrivant juste après le dialogue des femme
s

J’ai fait long chemin, tout ce que je veux c’est voir Le Promethée, il m’attend.


Hé toi! Tu t'es perdue? Ha, tu es attendue, dis-tu? Par le Promethée, hé bien... Tu as l'air si fatiguée, tu dois venir de loin. Je suis Mandragore. Suis-moi si tu l'oses. Tu trouveras sûrement celui que tu cherches à l'intérieur.



Essouflé , il se courba pour poser ses mains sur ses genoux , relevant juste une main pour s'exprimer entre deux bouffée d'air :

Je m'occupe d'elle , c'est bon ...

Juste après avoir fini sa phrase , il releva sa tête pour observer la blonde qui l'éblouit immédiatement de sa beauté du haut de son jeune âge ...Elle était cependant dans un sale état après ce long voyage , et même s'il n'aimait pas joueur au bon mari il s'empressa de retirer son mantel pour le glisser autour des épaules de la blonde , lui tendant également une gourde , tout ça avant de l'attirer contre son torse puissant ...

Venez Mademoiselle , je suis Le prométhée .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandragore



Messages : 126

MessageSujet: Re: Une promesse tenue   Jeu 17 Avr - 22:36

La blondinette n'eut même pas le temps de répondre que le Promethée déboula comme s'il avait le feu au... ou bien une autre envie pressante...

- Ben, faut pas bousculer ton cœur ainsi, mon gars. Tu vas pas vivre longtemps si tu continues comme ça. Bon, je te laisse avec ta nouvelle pucelle. Emmène-la vite sous ta tente, va.

Un petit sourire à la donzelle, puis Mandra disparut dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promesse tenue   Ven 18 Avr - 1:17

Ses deux iris bleu et froid comme la glace elle avait remontés et, d’un regard perçant, tout en penchant légèrement la tête sur le côté elle avait scruté la femme devant elle. Elle hésitait à répondre ou non car peut-être le regretterait-elle à un moment ou à une autre mais à peine avait-elle ouvert la bouche que quelqu’un arrivait. Elle détacha ses iris pour poser ses deux pics de glace sur LUI, elle le savait, elle l’avait deviné. Quand il l’avait prise dans ses bras elle ne manqua pas de s’appuyer fortement contre lui ; Elle avait voyagé pour le retrouver mais elle était vidée de toute chose. Entre deux gorgées elle lui souffla un merci presque à bout de souffle. Elle voulait dormir, avoir chaud, être dans le confort et là, contre lui, elle était mieux que jamais.

Alors qu’ils marchaient elle ôta sa capuche rouge pour, aux rayons de lune, laisser éclater la blondeur de ses cheveux. Elle tremblait, de peur ? De froid ? Elle ne préférait pas le savoir. La blondinette profitait pleinement de la situation pour se blottir contre lui et enfin un autre sourire, celui du réconfort, vint s’installer sur ses lèvres. Relevant la tête elle le regardait ; Il était grand et musclé, elle était petite et frêle mais l’un dans l’autre ils s’accordaient à la perfection.


Et maintenant ?

D’un de ses bras elle le sera contre elle et de l’autre elle se recouvrait un peu plus. Discrètement, elle humait l’odeur du brun sur son mantel en un battement de cils.
Revenir en haut Aller en bas
Le Prométhée

avatar

Messages : 13

MessageSujet: Re: Une promesse tenue   Ven 18 Avr - 3:15

On lui avait toujours bassiné qu'en devenant vieux on ressassait toujours ses souvenirs , il avait toujours cru pouvoir éviter à ce genre de radoterie , mais aujourd'hui ses petits enfants insistaient pour savoir comment grand père avait rencontré grand mère ...Ces souvenirs étaient si beaux , alors pourquoi les leurs caché ? C'est donc autour d'un feu dans leur château flamand qu'il leur ré-expliquait pour au moins la centième fois comment ça s'était passé...Comment ça avait débuté .



La blonde me surprit agréablement lorsqu'elle se jeta dans mes bras , je voyais très bien la peur et l'angoisse au fond de ses deux perles bleues mais tout ça ne faisait que provoquer chez moi une envie irrésistible de m'occuper d'elle ..Après tout elle allait devenir ma femme et peut être qu'au fond de moi j'ai succombé plus facilement que je ne l'aurais du mais rien ni personne au monde n'aurait pu rester insensible au charme de cette déesse venue d'ailleurs .


Ah bon ? Mais dis nous grand père , comment se sentait elle après son long voyage ?

Les mômes avaient l'art de le regarder avec cet air ou le rêve venait se mêler à leurs espoirs  ; les filles espérant que leurs princes charmants ressemblent à grand père, ; les garçons voulant devenir le brigand qu'il fût à l'époque

La pauvre tremblotait toujours après avoir vidé ma gourde de ses dernières goûtes , j'étais pourtant collé à elle avec mon mantel en guise de couverture mais la fatigue qui l'habitait était à cette heure là impossible à combattre , je l'emmena donc directement à mes quartiers sans pour autant en demander l'accord . Cela aurait pu être très dangereux mais je n'avais pas le temps de tergiverser et je voulais à tout prix la mettre à l'abris , au chaud .

Alors tu l'as ramené chez toi dis grand papou ?

Ce surnom l'exaspérait plus que tout au monde , mais c'était aussi une nouveauté liée aux enfants ...La tolérance était accrue il faut croire .

Durant tout le trajet , elle resta collé à moi peut être parce qu'elle avait froid ou simplement peur de ces gens qui la regardait bizarrement , mais je suis certain qu'elle avait compris que je serai l'homme de sa vie à cet instant là ...En fait c'est même sûr , nous nous savions promis l'un à l'autre et rien ne pouvait plus se dresser entre nous .

Et après vous avez fait directement des enfants ?

Voila que l'aîné qui avait découvert le sexe avec la dame de compagnie de sa grand mère il y'a d'ici quelques jours se mettait à parler de sexe ouvertement , il serait puni pour ça plus tard ,pour l'instant il fallait répondre

Bien sûr que non pardi , tout d'abord elle me posa une question qui semblait ridicule , elle me demanda simplement :

Et maintenant ?


Je ne lui répondit même pas , arrivé à ma chambre je lui donna à boire et à manger et surtout un lit où elle put se reposer au chaud et à l'abris de tout regard ...Je me souviens encore de mes mains parcourant son si beau visage , chassant les mèches qui voulaient se mettre entre ses yeux et les miens ...Elle était si douce  , j'étais déjà amoureux ...Je suis resté là à son chevet toute la nuit , jusqu'à m'endormir sur le lit où elle avait déjà rejoint Morphée


Et que s'est-il passé après grand père ??


Le vieux allait ouvrir la bouche pour répondre et avancer dans cette histoire , mais sa femme venait d'arriver , ils avaient vieilli , mais leur amour était toujours aussi fort ...La fin de l'histoire serait pour un autre jour surement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promesse tenue   Ven 18 Avr - 13:52

Lorsqu’elle avait ouvert un œil, puis l’autre, il était à peine l’aube. Elle avait posé un instant son regard sur lui, lui qui dormait si paisiblement et elle lui caressa la joue avec grande douceur. Sans faire de bruit elle quittait le lit en quête d’un endroit où elle pourrait se débarrasser de ses vêtements et prendre un bain chaud. De ses petites mains elle fouillait les affaires du brun pour trouver quelque chose sur le dos ; Une chemise bien trop large et trop longue pour elle ferait l’affaire. Elle quitta la chambre pour trouver la salle de bain.

Là, elle avait allumé le feu afin de faire chauffer de l’eau. Elle avait ôté tous ses vêtements pour les faire tremper dans une bassine à côté et avait rempli le pot pour le mettre à chauffer. Ses iris avaient balayé la pièce mais c’est vers la fenêtre que ses pas la menèrent pour regarder la beauté du ciel encore orangé par le lever du soleil. Elle restait comme captivée, attirée par ce spectacle incroyable. Était-ce cette sensation de liberté qu’elle ressentait depuis qu’il avait fermé ses bras sur elle ou l’excitation de se savoir auprès d’un homme qui, de par ses mots sur le vélin, l’avait charmée petit peu à petit peu. Peut-être était-elle amoureuse, peut-être pas. Elle ne connaissait rien à l’amour, aux sentiments, à ce qu’ils procurent mais cette fois c’était différent, elle n’était pas juste heureuse, elle ressentait ces petits papillons dans le ventre, une euphorie immense et elle ne demandait qu’à crier sa joie.

Après avoir mis ses braies à sécher et rempli la baignoire elle s’y glissa d’un coup, tellement vite que de l’eau avait giclé à l’extérieur et c’est non sans un rire qu’elle avait regardé le spectacle. La chaleur de l’eau sur sa peau la détendait, elle avait fermé les yeux pour pouvoir se détendre complètement, ne plus penser à rien, vider sa tête de toutes questions, de toutes réponses, de toute cette petite voix qui lui disait que c’était mal. La blonde ne voulait plus l’entendre, elle voulait faire le vide. Elle se laissa glisser sous l’eau un instant avant de remonter d’un coup sec ; Et s’il la regardait ? Il se moquerait sûrement d’elle et de ses formes encore enfantine ou alors il n’en ferait pas attention.

Elle sorti de l’eau et enfila la chemise qu’elle lui avait piquée ; Sur elle cette dernière ressemblait plus à une robe trop large et courte. Elle se trouvait ridicule, peut-être lui aussi le penserait mais finalement l’important c’était que maintenant ils étaient réuni et sans piper mot, à cette seule pensée, elle repris la route de la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Le Prométhée

avatar

Messages : 13

MessageSujet: Re: Une promesse tenue   Sam 19 Avr - 15:46

Le Prométhée avait mal dormit , cette position ne lui était pas habituelle mais il n''aurait pas supporté de la laisser dormir seule , elle qui venait à peine d'arriver . Ouvrant finalement les yeux , il fût surpris d'y trouver un lit vide , non pas qu'il s'inquiétait car il avait fermé toute porte menant vers l'extérieur mais il se posait tout de même quelques questions . Retirant sa chemise sale , le brigand chercha des yeux après la chemise qu'il avait préparé la veille mais il ne la trouva jamais , il se résolut donc à sortir torse nu . Ce n'était pas problématique pour lui , il avait toujours été fier de ses muscles et les exhiber à une jeune pucelle ne pouvait éveiller en elle que des désirs.


Parcourant les couloirs de son domaine , il eut comme seul indice le bruit de l'eau qui coulait dans la baignoire , la petite était entrain de se faire belle pour lui . Lui qui comptait prendre son bain matinal , il commençait déjà à comprendre que la vie en couple n'avait pas que avantages . Le domaine ici n'était pas aussi grand que chez lui en Flandres , il n'y possédait aucun autre bain , il aurait pu attendre mais il voulait vraiment être présentable pour ce premier matin aux cotés de sa douce . La dernière solution qui se présentait au Prométhée était l'eau du puits et le sceau qui l'accompagnait lui servirait pour se verser l"eau fraîche du matin sur lui même .  Prenant son courage à deux mains , il descendit puis remonta le sceau rapidement , tenant a présent le sceau dans ses mains ...D'un geste vif il souleva le sceau et le retourna sur sa tête , l'eau coulant entre les tranchées que ses muscles et blessures avaient gravés sur son corps .


Il allait justement prendre une serviette afin de s'essuyer lors que la porte s'ouvrit , laissant la jeune noble sortir , habillée uniquement de sa chemise disparue ...Elle était si mignonne dans cet accoutrement , enfin , elle était mignonne sans la chemise mais avec elle en était carrément diablement belle . Déposant la serviette sur son épaule sans prendre la peine de se frotter , son torse et ses cheveux encore trempé , il regardait la petite aux yeux bleus ...




Comment vous sentez vous Mademoiselle ?  


Il lui laisse le temps de répondre avant d'ajouter


Nous avons une longue journée devant nous , allez vous préparer . J'ai mis à votre disposition une robe .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promesse tenue   Lun 21 Avr - 14:37

Il l’avait surprise, non pas qu’elle avait eût peur mais il l’avait juste surprise. A vrai dire elle ne s’attendait pas à tomber nez à nez avec lui, lui qui était en fait si beau, corps ruisselant et l’eau dessinant ses muscles. Elle lui sourit et jetais un coup d’œil à la robe ; C’était une belle robe blanche, ne robe censée montrer sa pureté et elle était magnifique. D’un baiser maladroit sur les lèvres elle le remerciait pour finalement abandonner la chemise pour la robe. Le tissu qui avait servi à sa confection était doux et agréable à même la peau, il glissait sans problème pour recouvrir son petit corps incroyablement clair. La robe passée, elle lui demanda de l’aide pour le corset et précisa qu’il fallait bien le serrer ; Elle voulait bien paraitre et surtout lui plaire. Elle ne pouvait pas lui offrir les formes d’une femme mais elle pouvait tout de même lui offrir les siennes mises en valeur par les vêtements offerts. Autour de son cou elle réajusta son pendentif et de ses petites mains elle s’attela à nouer ses cheveux grâce aux quelques épingles qu’elle avait gardé dans sa sacoche de voyage.

Souriante, elle s’était retournée vers lui pour se montrer, pour lui montrer que même une jeune fille pouvait plaire à un homme déjà plein d’expérience. Au vol, elle attrapa sa cape et noua la ficelle en soie prévu à cet effet. La douce ressemblait au petit Chaperon rouge et ses yeux bleus ressortaient de plus en plus. Elle paraissait si innocente qu’on lui aurait pardonné toutes les fautes du monde à cet instant précis. Pour certains elle restait une enfant, pour d’autres elle était déjà considérée comme une femme. Elle n’était qu’une jeune fille amoureuse d’un brigand mais surtout d’un homme, un homme qu’elle connaissait à peine et pourtant elle avait toute confiance en lui. Dans son petit cœur qui battait la chamade face à lui elle savait maintenant que c’était lui l’homme de sa vie.


Je vais bien autant que l’on pourrait aller bien et vous ?

Elle avait mis son temps à répondre mais restait toute de même souriante.

Je suis prête et je vous suis.

Un dernier baiser et le tour était joué.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une promesse tenue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une promesse tenue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une promesse tenue
» EA attaqué pour promesse non tenue pour Battlefield 3
» Tenue d'un Conseil de la Horde
» Tenue rp "noire" en plaque (all lvl :P)
» Tenue de druide (solstice) et sacktue de la liberté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fatum :: Accueil :: Présentations-
Sauter vers: