AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée d'elnino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elnino

avatar

Messages : 5

MessageSujet: Arrivée d'elnino   Jeu 28 Mai - 11:25

Le jeune garçon arriva enfin devant le grand portail qu’on lui avait décrit
Le voyage avait été long et son corps en manque de nourriture l’avait ressentit
Les derniers écus en sa possession avaient étés dépensés dans un vieux morceau de pain dur
L’appréhension commençait a le gagner, il n’avait pas le physique des brigands de grand chemin qu’on lui avait décrit, cela était dû au manque de nourriture, mais pour avoir de la nourriture il fallait de l’argent et pour avoir de l’argent le travail des champs ne le tentait pas du tout.
Il n’espérait qu’une chose être enfin accepté dans une famille !
Il pris son courage a deux mains et frappa a la porte :


TOC TOC TOC
Il y a quelqu’un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nib

avatar

Messages : 72

MessageSujet: Re: Arrivée d'elnino   Jeu 28 Mai - 14:45

ghjklmùmhjklmù
En cette fin de mai, le jeune noble fraîchement engagé avait dû se plier à la tradition encore nouvelle pour lui de boire à outrance dans la taverne de la forteresse. Moyennement sobre, il avait senti le besoin de fuir la beuverie pour aller s'aérer sur les remparts fraîchement éclairés par la lueur de l'astre lunaire. Après un effort conséquent pour monter les longs escaliers -il avait dû finir la dernière partie à quatre pattes en riant bêtement- il avait atteint les remparts d'où ses yeux tremblants s'éblouissaient de la beauté de la nuit printanière. Un homme s'approchait de la lourde grille de l'entrée, probablement une nouvelle tête, il y en avait presque un par jour. Perdant ses pensées dans ses mains qu'il trouvait décidément magnifiques, le nobliau réalisa longuement que personne n'accueillait le nouvel arrivant. La patrouille était à l'autre extrémité, là où les foies s'empoisonnent et les poings se rencontrent. De longs instants passèrent et le château restait sourd aux coups sur la lourde porte de bois juxtaposant l'entrée principale. Décidé, Nib se dit qu'il fallait peut être descendre, des fois que la recrue se vexe avant même de s'enrôler.

La descente fût longue et périlleuse, et le dernier pan des escaliers en pierre fût parcouru dans une roulade fort peu gracieuse, à peine lubrifiée par la bave mousseuse du jeune homme torché. Un peu boiteux après cette rencontre avec le tuffeau, il se mit en marche vers le poste de garde, pas tout à fait sur de sa destination. Ce court trajet des murailles à l'entrée nécessita bien une vingtaine de minutes à l'ancien soldat amoindri par la boisson. C'est un jeune homme d'une vingtaine d'années à la carrure somme toute assez normale, d'environ six pieds de haut qui ouvrit la lourde porte en bois, sa chemise de soie partiellement dévêtue et les paupières entrouvertes. Peinant à se concentrer sur le visiteur, il préféra réfléchir à ce qu'il comptait dire, quelque chose d'un peu sérieux pour sauver les apparences, si c'était encore possible. Nib aurait bien voulu paraître impressionnant et droit, lui demander avec condescendance et stature la raison de sa venue, mais de sa bouche pâteuse ne sortirent que les piètres mots suivants :

"Vous zêtes qui? Vous voulez quoi? Gné!"
fdghjk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elnino

avatar

Messages : 5

MessageSujet: Re: Arrivée d'elnino   Jeu 28 Mai - 16:36

Quelle attente interminable !
Presque une demi-heure qu’il poireaute la, et personne n’ouvre cette foutue porte !
Le jeune homme est obligé de se contenir pour ne pas taper plus fort contre le bâtant, il faut qu’il se retienne ce n’est pas le moment de se mettre en colère, une colère qui lui a causé plusieurs ennui en taverne dans un passé récent,

A force d’insistance plus ou moins contenue, un bruit s’échappe de l’autre côté de la porte, une personne approche enfin !
Sans doute un vieux brigand vu le temps que ce type met à arriver.
Il faut faire bonne impression, c’est le moment ou à la moindre erreur ils te renvoient chez toi complètement dépouillé, et même sans le sous cette expérience ne le tente guère

La colère est instantanément remplacée par non pas de la peur mais de l’excitation
Le battant de la porte s’ouvre et ce n’est pas un vieillard qui se présente à lui mais un jeune homme plus grand que lui et assez bien charpenté par rapport à son allure frêle.
Pas intimidé pour un poil il ne peut s’empêcher de sourire en voyant débarquer son hôte, cela se voit à plein nez que le type en face est complètement bourré mais bon, après tout qui est ‘il pour juger, au contraire c’est plutôt bon signe ça veut dire qu’ils se soignent  à l’intérieur !

Le saoulard d’en face pris la parole d’une manière assez sèche et qu’on pourrait croire agressive :



Vous zêtes qui? Vous voulez quoi? Gné

Allez c’est maintenant !

Je m’appelle elnino, je souhaiterais rejoindre votre confrérie, j’ai besoin d’aventure et j’en ai marre d’être traité comme un larbin par tous les gens de mon village, je suis orphelin et sans attache, ne vous fiez pas à mon allure frêle je  sais me défendre, je pense pouvoir vous être utile

Après cette longue tirade qu’il espérait persuasive, le jeune homme reprit sons souffle et attendit la réponse du type qui s’accrochait a la porte comme si ses jambes ne le tenaient plus .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nib

avatar

Messages : 72

MessageSujet: Re: Arrivée d'elnino   Jeu 28 Mai - 22:55

ghjkjgfghjkljjhgfghjk
Toujours surpris d'avoir atteint l'entrée, le jeune homme prit un long moment pour réaliser la rudesse de son introduction, se contentant de fixer son interlocuteur la bouche entrouverte et baveuse et les yeux mi-clos. Entre deux tremblements, Nib comprit vaguement que le voyageur tout maigrichon était membre d'une confrérie, qu'il avait besoin d'être traité comme un larbin, qu'il venait d'un village orphelin et sans tâche, et qu'il fallait se méfier de ses pouvoirs utiles. "Il y a vraiment des malades" se dit-il, trop ivre pour être surpris. Se retournant péniblement, il gesticula maladroitement pour faire signe à l'arrivant de le suivre. Sans vérifier si c'était le cas, il s'écrasa sur un des deux fauteuils jouxtant la cheminée, près d'un comptoir d'accueil garni de nourriture. A défaut de personnel compétent, l'organisation savait recevoir les nouveaux venus en offrant du pain blanc sorti du four, du jambon séché et des fruits frais, ce qui rencontrait toujours un franc succès auprès des voyageurs affamés. Nib essaya de se montrer hospitalier, mais fut bien vite rattrapé par son état :

"-Faim? ... Soif? *Burp* gratuit..."

Laissant la lourde porte grande ouverte, la forteresse à la merci du premier assaillant venue, le jeune homme sentit le sommeil l'envahir inexorablement et s'endormit sans sommation.

Il reprit conscience violemment, après une minute ou une heure, réalisant soudain la situation, avant de voir le voyageur qui le fixait d'un air surpris, un morceau de jambon à la main. Était-ce là une quelconque perversion, ou était il simplement intrigué par le jeune homme qui était face à lui, à l'allure noble, à la face imberbe et aux mains qui n'avaient jamais connue le travail, tranchant avec l'archétype du brigand costaud et beuglant, bourru et mal rasé?

Dans un immense effort cérébral, l'ancien soldat décidément pas frais se contraignit à entamer une conversation normale :

"-Suis Nib. Vous êtes qui déjà? ...grmpf ... Et euh... vous euh... hein? Ici? Devez remplir *hips* formulaire... taaaaaaaable!"

Se raidissant d'un coup d'un seul, il se dirigea vers le bureau en question d'où il ramena le papier, accompagné d'une plume et d'un encrier dont il renversa la majorité du contenu sur la pierre blanche du sol. Il en resterait bien assez pour signer.

"-Savez lire? *rote* Faut donner ça à un garde pour qu'il donne à *hips* la Féline, notre régente, fin la patronne quoi!"

Formulaire (cliquez):
 

Toujours aussi beurré, le nobliau reprit sa place mollassonne dans le fauteuil déformé par le séant des voyageurs mal assis, et ne put s'empêcher de remarquer l'appétit de son invité de fortune :

"-Dites, si vous avez encore faim va falloir commencer à payer, c'est que normalement c'était pour tous les *rote* voyageurs qui arriveraient dans la nuit. On dirait que *hips* vous avez pas mangé depuis votre naissance..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée d'elnino   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée d'elnino
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel
» [Comics] VF des BD Bionicle : L'arrivée des Kali N°10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fatum :: Accueil :: Présentations-
Sauter vers: