AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nigot, té le v'là

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nigot

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Nigot, té le v'là   Jeu 25 Aoû - 15:02

J'arrive tranquilou.

Olà, on m'a dit de v'nir ici m'présenter et qu'on m'donnera pitance et couvrante pour la nuit.

C'est bien ici l'beau château en ruine ?

Au fait, j'suis Nigot.


J'attends qu'une vieille tronche vienne me parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maodun

avatar

Messages : 347

MessageSujet: Re: Nigot, té le v'là   Jeu 25 Aoû - 16:22

Non loin de l'entrée, d'étranges bruits s'élèvent : des voix, des bruits de métal et parfois même des sons gastriques ! Gastriques ?

Alors, une tourte végétarienne en entrée, très bon choix monsieur. Ensuite un canard à l'orange, et la surprise du chef pour finir ! Avec ceci ? Un p'tit vin ? Une grande bière ? Mmmmmhh ? Trèèèèès bien, emballé c'est pesé !


Puis, des bruits de pas : quelqu'un marchait, vite, et lorsque cela cessa :


Un pain aux herbes dégueulasse, un coin-coin et ta merde quotidienne pour la table 6 !


Puis, à nouveau des bruits de pas : quelqu'un approchait de l'entrée. Peu de personnes s'y trouvaient d'ailleurs : une seule pour être précis. Et la population allait être doublée !! Accchhh !


Booooooonjour mesdames et messieurs et bienvenue au Logistum, déjà 6 étoiles sur 5 au P'tit Campagnard !

Dundun avait surgit de nulle part et, après un léger moment de déception en se rendant compte qu'il n'y avait qu'un client, agrippa le bras de ce dernier, le traînant en salle. Arrivé, il lui confia une petite ardoise :

Alors, v'là l'menu ! Par contre, on a plus de brochets, ni de gibier, donc il ne reste que le canard à l'orange ... Ah et puis je vous recommande les escargots : ils sont très goûteux ! Et en boisson, je vous conseille une Poire Long Séjour : c'est la spécialité de la maison, cher Nigot !


Maodun fit demi-tour, après avoir assis, plus ou moins de force, le bonhomme à une table, la 8 pour être précis ! Ce n'est pas que les 7 autres étaient occupées, loin de là, en fait, il n'y avait que deux tables prises, et toutes deux occupées par une seule personne : aaaah, misère !


Oh, pardon mon brave monsieur, j'ai oublié de prendre vot' manteau, si vous l'voulez bien, HEIN ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nigot

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: Nigot, té le v'là   Jeu 25 Aoû - 16:58

Je renifle du pif comme un gougeât, j'sents les bonnes odeurs qui m'chatouille les narines, j'me crois chez ma mère grand quand elle était encore de c'monde et qu'elle me mijotait de bons petits plats, "Ah, c'était l'bon temps, la belle vie". J'me l'essuie du revers de la main, mon nez, quand j'vois un homme, j'vois mon bras m'échapper, j'me gratte le dernière. "Vindiou, j'ai encore attrapé des puces". Ma jambe gigote, mon pied s'trémousse, et VLAN. Ma pantoufle traverse la salle tandis que j'ai mon cul assis de force par le bonhomme, ardoise en mains.

J'le regarde un brin inquiet en l'écoutant m'annoncer l'menu, j'ai les babines qui pendent déjà.

Bé, euh, ouais.
Mais ça va m'coûter combien c't'histoire ?

J'remue quand même ma bourse juste pleines de breloques tintantes, histoire de donner l'change. J'regarde par où j'pourrais m'échapper au cas où ça tournerait vinaigre.

J'prendrais bien un peu de tout, et j'ai grand soif aussi.

Pis, si vous avez une paire de chausses, même d'occaz, j'prends.


J'regarde ma guenille qu'il appelle manteau, bien et j'lève mon pied en le gigotant presque sous son nez.

J'vais pas pouvoir me restaurer comme ça. J'risquerais d'attraper le mal des orteils nus qui deviennent violets et qu'on doit couper à la hâche.

Tu vois ?

Pis, j'garde mon Man....teau, j'suis frileux.


C'est que surtout, j'préfère rester bien caché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capuche
Ancien
avatar

Messages : 182

MessageSujet: Re: Nigot, té le v'là   Jeu 25 Aoû - 21:17

Arc au bras, carquois à la hanche, l'encapuchonné débarque à la suite du client. Il revient de la chasse, et s'adresse au cuistot, qui l'a envoyé en mission :

- Hé Nono, comme t'avais plus d'gibier, jt'ai ramené des... s'arrête à mi-phrase quand il avise la salle bondée : deux clients et Dundun.

... cailles des rues et des lapins urbains ! Hem. Il enfouit un peu plus dans son sac les pigeons et les rats.

Tourne la tête et voit l'olibrius qui fait des acrobaties avec ses jambes.


Hé, range tes nougats, t'as pas fini d'faire le mariole ?! Tu t'es cru aux folies bergères de Montélimar ou bien ? Nan mais, s'il ne réagissait pas, le type il partait dans un spectacle de french cancan. Heureusement, Capuche veille toujours au grain. L'autre s'explique :

- J'vais pas pouvoir me restaurer comme ça. J'risquerais d'attraper le mal des orteils nus qui deviennent violets et qu'on doit couper à la hâche.

Tu vois ?


Les sourcils toujours froncés d'indignation, ses prunelles font l'aller-retour : escarcelle pleine de thune, pieds-nus. Et son esprit fait tilt. Ya une opportunité de faire affaire.

- Ah oué, oué... j'vois. C'était pas à lui que le gars s'adressait, mais bon. Les affaires sont les affaires, et Dundun n'avait qu'à réagir plus tôt. En plus, il se prend tous les pourboires pour lui. Vu l'affluence record de la journée, il va sûrement s'en mettre plein les fouilles !

Bon, ton indigence a touché mon cœur charitab'. Faut êt'miséricordieux, pour êt' un bon croyant réformé, qu'il paraît. Donner un peu aux miséreux le vendredi, et tout, t'vois ?

Il n'a pas l'air de voir.

Bref. J'veuille bien t'rendre un p'tit service.

Enlève ses bottes dégueulasses et pleine de boues, salies par sa chasse entre toits, ruelles et cloaques. Les lui tends :

Tiens, j'te les donne par charité. C'est seulement 100 balles, prix d'ami, t'inquiètes. 99 si t'acceptes de boire le thé des alpes, en digestif. Ça fait trois ans qu'on arrive pas à finir la cuve de c'te gnôle infâme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nigot

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: Nigot, té le v'là   Jeu 25 Aoû - 22:00

Té, j'menmitoufle vite fait bien fait, parce que s'il j'lui montre mes attributs au cuistot-serveur, j'sais pas bien c'qui fiche là, mais il va en mourir de jaloulie, le gugus.

Pis, j'entends LAPIN. Et là, mes esgourdes se dressent. Parce que ouais, avec une peau de lapin, j'pourrais bien me concocter une paire de chausses bien douillettes, et là, ça serait gratos, juste à trouver de quoi coudre, une aiguille, pfff, "il me faut une gonsesse aussi".

J'm'adresse à l'intrus.


Et toi, de quoi folie ? De quoi bergère ?
Té, m'faudrait bien une bergère, j'ai d'l'éguille à faire.


J'soupire. "Ma mère grand m'aurait ça en deux temps trois mouvements, mais les donzelles de notre époque, c'est plus ça, faut leur faire des courbettes et tout le...." J'commence à m'dire que j'vais tourner bargeot à m'prendre pour un autre.

J'regarde les bottes tendues, mon sourcil se lève sans même l'avoir demandé, un automatisme comme filer des claques aux culs.

Et, tu me prends pour un pauvre ?

J'les vois tes bottes, même la dernière des chèvres qui voudrait se faire mettre par un bouc pour rester stable n'en voudrait pas.

Rembale moi ça tout de suite, j'aime pas me faire arnaquer.

J'croyais qu'ici, yavait qu'des gens biens, mais j'me d'mande si je vais pas regagner mon logis. J'veux bouffer, pas puer avec des bottes usées.


Ouais, j'fais le pauvre parce que ça m'amuse, mais....j'aime bien les entourloupes.

J'rajoute


Et mon canard, il est où ?
J'commence à sombrer, moé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maodun

avatar

Messages : 347

MessageSujet: Re: Nigot, té le v'là   Ven 26 Aoû - 0:22

Dundun resta bouche bée : "un peu de tout" .... "un peu de tout" ... En voilà un client bien chiant ! Et pendant qu'il restait les bras balants, le cerveau en grève, Maodun vit Pupuche revenir de la chasse et mettre se bottes en vente ! Alors que le client et le chasseur commençait à marchander, Dundun partit vers la cuisine :

Bon, on a un problème de malaaaaade ! Le nouveau client là, il veut de tout ! Oui, de ça aussi ! Même de la pâtisserie oui !! Et bah je sais que t'y connais rien en gâteau, mais quelle idée aussi de mettre ça sur la carte ?! En général, les cuisiniers savent cuisiner ce qui est proposé ! Andouille !

Tiens, on pourrait proposer de l'andouille ?

C'est donc l'esprit plein d'andouilles de Dundun se saisit d'une assiette. Celle-ci présentait un étrange cube marron ... Un fumet peu aguicheur s'en élevait, mais c'est néanmoins avec un large sourire que Dundun se présenta à la table 6 :

Eeeeeeet une tourte végétarienne ! Laaaaa recette du chef, un secret de famille, jalousement gardé, toujours envié mais jamais divulgué ! Vous ne trouverez pas mieux de ce côté des montagnes, ni de l'autre, ni dessus, ni dessous : nulle part quoi !


Maodun crut surprendre une pointe de déception de la part du client :

Baaaah allez, mange ! Mange j'te dis !

Dundun sortit une énorme masse de nulle part et l'abattit sur la chaise vide, face au client. Cela produisit un énorme fracas, pour autant, la voix de Maodun se fit entendre très très distinctement :

MANGE !

Et le client s'exécuta, il trouva même cela bon, se déclarant impatient de recevoir la suite ! Comme quoi, les 6 étoiles étaient méritées !
Les minutes passèrent et Maodun revint avec cinq escargots. Il les posa bruyamment dans l'assiette de l'inconnu, sans remarquer l'air surpris de celui-ci :


Eeeeeeet on commences avec 5 escargots. 4 viennent du jardin, le dernier on l'a trouvé par hasard : saurez-vous le retrouver ? Ils sont frais hein, je les ai rammassé il y a 30 secondes, pas plus !

A se demander pourquoi une telle attente, puisque les escargots étaient crus, sans accompagnement ni sauce ...

Ah et si vous souhaitez féliciter le chef, je transmettrai, bien entendu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébétruc

avatar

Messages : 239

MessageSujet: Re: Nigot, té le v'là   Ven 26 Aoû - 1:22

Bébé venait d'apprendre qu'un inconnu s'était présenté à l'entrée du repère. Comme celui-ci n'avait pas précisé de la part de qui il se présentait, personne n'avait pensé à la prévenir plus tôt. Ce n'est qu'un interceptant une conversation entre deux compagnons que la nouvelle lui était parvenue. Elle n'était pas sure que cette personne se présentât pour se joindre à la section VI mais elle devait aller vérifier.

Elle avançait à grands pas dans les couloirs en direction de l'entrée quand un énorme vacarme se fit entendre suivi d'un beuglement "MANGE". Ho! ho ! Elle connaissait cette voix et cela n'augurait rien de bon. Dans quel pétrin s'était fourré le nouveau ?

Elle se dirigea vers les bruits et atterrit dans une grande salle où des tables étaient dressées pour accueillir des compagnons affamés. Et pour manger la cuisine de Maodun, croyez-moi, il fallait vraiment être affamé !
L'odeur était pourtant attrayante grâce aux herbes et épices dont il accommodait les plats mais elle ne servait qu'à cacher la nature suspecte des aliments. Elle devait sortir sa recrue de cette endroit avant qu'il ne lui arrive malheur, qu'elle chope un truc vicieux du genre intoxication alimentaire.


C'était la première fois qu'elle accueillait une recrue et ne savait pas trop comment s'y prendre. Elle décida de faire simple : Bonjour Nigot ! Mais les mots moururent sur ses lèvres. Il y avait quatre personnes dans cette pièce : Meodun, un type à l'air terrifié à côté d'une énorme masse encastrée dans sa table, un autre à l'air louche, le visage presque dissimulé sous la capuche de sa cape et un dernier serrant son manteau autour de lui. Ces deux là étaient pieds nus (Qu'est-ce qu'ils foutaient pieds nus ?!!)

- Lequel de vous est Nigot ?

L'individu engoncé dans son manteau lui répondit d'un signe de tête

Bonjour, je suis Bébétruc. Qui es-tu venu rencontrer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capuche
Ancien
avatar

Messages : 182

MessageSujet: Re: Nigot, té le v'là   Ven 26 Aoû - 13:07

Merde, il s'est pas laissé avoir. Mais Pupuche ne laisse pas tomber si facilement.

- Bon, vrai qu'cent boules, ça fait un peu cher. Pour toi, vu qu't'as l'air vrAAAÎÎÎment d'êt' miséreux...

Dans le même temps, Dundun fait des aller-retours avec la cuisine, et commence à gaver littéralement le nouveau venu avec "un peu de tout".

Dans son sac de chasse, ça gigote. Apparemment, un rat est encore un peu vivant, et commence à bouffer un des piafs pas tout à fait mort non plus. Il tend le bout de toile à Mao, pour qu'il amène ça dans la cuisine du chef Norbert, et évite la Grande Famine.


... j'veuille bien descendre jusqu'à 75 ! Après, t'as l'œil, j'voye bien qu't'es un type malin, toé. Il soulève un peu plus une des bottes dégoulinante de fange, et la lui tend au-dessus de sa bouffe.

« Bottes usées » qu't'as dit, mais JUSTEMENT, oué ! C'est ça ! C'te bout d'cuir là a foulé mille et unes terres, et renverser moult tyrans. Alors oué, p'têt que ça t'file des cors, qu'ça t'fait saigner des panards, et qu'ça chlingue plus fort qu'un fromage comtois... mais c'est COL-LEC-TOR !

Retourne le produit savamment pour le présenter sous le meilleur angle possible. Mais de toute part, la botte ne ressemble à rien. Outre l'odeur, et la substance visqueuse qui s'égoutte jusque dans les plats qu'amène Maodun, le cuir est usé, par endroit rongé, et on y trouve même quelques trous.

En plus, ce côté rétro, ça fait fureur. Ils portent tous ça maint'nant, et ça ira bien avec ton style de lépreux, ou « hipster » comme on dit chez les angloys, j'croille.

Soudain, une autre personne arrive.

- Salut Bébéchose, bien, la famille tout ça ?

Désigne des yeux la foule présente autour de lui.

'tain, c'est la fête au restau. Ya une soirée « Sosie de Johnny » ou quoi ?! J'ai pas été prév'nu alors que tout l'monde sait qu'c'est mon troubadour préféré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crownight

avatar

Messages : 643
Localisation : Plus prêt que tu ne le penses !

MessageSujet: Re: Nigot, té le v'là   Ven 26 Aoû - 14:19

Crow fut réveillé dans son bureau par les hurlements de son loup..... Il se demandait ce qu'il se passait, alors il parti à sa recherche quand soudain il le vit au loin, vers l'entrée du repaire. Alors il fit envoler son corbeau dans les airs afin qu'il voit ce qui se passe......Son volatile eut le même comportement .... Il ne comprit pas au début.. Puis ! Se rappela qu'une recrue était au devant de l'entrée, alors il se hâta aux pas de course ! Arrivée à l'entrée , il vit du monde ...il se faufila avec respect parmi le groupe, et vit la recrue.


-.......................

Ce fut un long silence pendant 10 minutes.....Avant qu'il se présente :

- Bonjours,

Je suis crownight,

On m'a parlé de toi, mon loup a dû reconnaître ton odeur, en reniflant de temps en temps l'odeur de ta main que tu as dû laissé sur tes lettres   lorsque tu écrivait  à une de nos membres.



Regardant son loup puis le caressant il reprit:


-Je serai donc ton responsable, mais avant tu vas devoir remplir notre formulaire et la renvoyer via mon corbeau au repaire, à notre régente dit La féline.


Puis lui passa le formulaire afin que celui-ci le remplisse, ensuite accompagné de son loup et de son corbeau, ils retournèrent aux bureaux

formulaire a écrit:
Nom (IG) :
Nom d'emprunt en ces quartiers :

Domicile :
Comté/Duché :
Où êtes-vous actuellement :

Force :
Intelligence :
Charisme :
Arme :

Avez vous déjà brigandé ? Dans quelles circonstances ?

Refuseriez vous catégoriquement de vous en prendre à une ville ou à un duché en particulier ?

(A envoyer par MP à La Féline )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nigot

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: Nigot, té le v'là   Sam 27 Aoû - 16:31

J'ai grand faim, mais quand j'regarde les limaces cornues tenter de se faire la malle, ça coupe l'appétit.

Quand une Damoiselle pointe son joli minois.


Bé, bé, c'est moi, M'ad'selle, j'suis le Nini...Go

J'lève la main, oubliant presque l'odeur nauséabonde des bottes de l'arnaqueur.

Sans demander mon reste, je flanche à quatre pattes sous les tables à la recherche de ma pantoufle que j'retrouve sous la table 6. J'reluque le client, en penchant ma tête, "j'lui piquerai bien ses chausses à lui, elles ont l'air en bonne état, mais ils vont tous me tomber dessus, mauvais plan". Je sors de dessous la table victorieux, leur montrant ma retrouvaille que j'renfile vite fait.

Le temps que j'retourne à ma table, les cagouilles se sont échappées.

Hum, délicieuses ces petites bêtes. Me faudrait bien un coup à boire pour les faire passer, des fois qu'elles se décident à remonter de mon estomac vers mon cerveau.

Faut toujours flâter, c'est ma nourrice qui m'disait, "si tu veux du bon lait, dis qu'il est bon".

Un autre larron ramène sa fraise, un Crow...

Ton loup ? Mon odeur ? Mes lettres ? M'étonnerait bien, ça fait au moins six bons mois que j'ai pas envoyer de pigeons.

"Té, en plus il veut être mon responsable, il dit ça, mais j'l'ai jamais vu, moé".

J'regarde la paperasse présentée, j'la saisis dans mes mains gantées.

Et tu crois vraiment que j'me trimballe avec une plume, alors si tu veux, j'peux te répondre mais....

Alors, bé, mon Nom c'est Nigot, et l'autre aussi.


Comme si j'allais emprunter un nom aussi, j'suis pas si pauvre que ça.

Mon domicile, bé, ici, té, si j'trouve une paillasse moelleuse.

Et comme tu vois, j'suis ici aussi.


J'me demande s'il est pas un peu crétin aussi.

Ma force, bé, regarde.

J'tombe de ma chaise avant de me rasseoir.

Pas grand chose, forcément le ventre plein de limaces, ça aide pas.

Bé, euh, l'intelligence...l'intelligence...l'intelli...l'intelli quoi ?

Et le carisme, va falloir m'expliquer, je le connais pas lui.

Mon arme, Bé, j'ai bien un cure dents qui traîne quelque part dans ma bourse.

J'le regarde l'air mauvais.

Si j'ai déjà brigandé ? Non, mais tu m'prends pour un voleur, un assassin ?
C'est comme ça qu'on est accueilli dans c't'auberge ?

Pis, m'en prendre à une ville....et l'reste, bé, j'ai pas envie de casser du cailloux, j'suis pas un esclave, Nanmého.

D'toute façon, mon ventre est trop vide, j'arrive pas à réfléchir.


Pis j'le vois qui s'barre avec loup, "m'écoute même pas en plus".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nigot, té le v'là   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nigot, té le v'là
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fatum :: Accueil :: Présentations-
Sauter vers: