AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le cosaque

avatar

Messages : 7

MessageSujet: Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde   Mar 16 Oct - 15:08

[Quelque part dans un château]

Assis a mon bureau les actes des personnes au pouvoir et leur jeux de railleries, mais surtout de rond de jambe pour déguiser le bâton pour frapper leur semblable, me saoulait énormément. Rien de plus, désagréable que de voir un projet tomber sont pretexte de vote de contre vote puis de debat.

Combien de projet avais je du mettre au oubliette plutot que de les realiser a cause de ses fantoches. Une colère sourde s'emparait de moi quand soudain il apparut. Exacte replique de moi meme au yeux pourtant si different. Moi qui ait les pupille si clair comme la glace d'un d'un lac un beau jour d'hiver lui avait les yeux noir comme l'abime infernal.


eh bien qu'attends tu donc ?? Qu'est ce qui te retiens d'agir ?? Les couille peut etre ?? Non pour sa j'en suis sur tu n'en manque pas il suffit de voir ce que tu m'a offert pour ma présence. Alors quoi ?? Ah oui je sais un appuis.

En vérité son discours, pour autant qu'on puisse l'appelé ainsi, avait vu juste ce qu'il me manquait etait un appuis supplémentaire. Mais ou le chercher ou le trouver. Les nobles ?? Non nul membre de la noblesse ne suivrait le pauvre fou que je suis dans ce projets. Ils sont bien trop orgueilleux. Le peuple ?? Non ses moutons ne sont bon qu'a suivre ou a se plaindre.

Il ne te reste plus beaucoup de choix

Il avait raison il me restait les brigands. Mais lesquel ? Il y en avait tellement

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le cosaque

avatar

Messages : 7

MessageSujet: Re: Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde   Mer 17 Oct - 9:47

[Toujours quelque part dans un château]

Je marchais en long et en large dans les couloirs de cette tour Nord ou les vent venait s’écraser contre les épaisse pierre qui la composais. Peu de garde pourtant cette tour abritait bien de secret qu'il valait mieux garder terrer au fond des pièces du sinistre bâtiment.

L'alchimiste aurait peut être une idée de vers qui me tourner. Car la question soulevée par l’être qui m’était apparut me restait en suspend

Après avoir monter les marche jusqu'au laboratoire. Je poussais la lourde porte. Une odeur forte de décoction au accent de sulfure me montèrent au nez. Diable que je n’appréciais pas cette odeur de souffre. Je restait prés de la porte et cherchais des yeux le moins défroqué qui avait établi son domicile en ce lieu. Je le trouvais dans un coin de la pièce prés de pille de livres qu'il compulsait régulièrement. Des précis de démonologie, de nécrologie, des rouleau de parchemins de science occulte et d'anatomie divers. Des recueils biblique mais point ceux que l'on s’attend a trouver dans les mains d'un prêtre plus dans les main d'un inquisiteur s’apprêtant a mettre a l'index le dit texte avant d'y bouter le feu.


Frère Nyackos j'aurais besoin de vos lumière

Ouais je l'ai appelé frère. Même si il avait été défroqué et condamné pour occultisme et pratique de l'alchimie, il portait toujours la bure. et mon réflexe était a chaque fois le même je le nommait frère. Un petit signe de la main du grec me fit comprendre qu'il désirait terminer son chapitre ou son texte.
Je soupirais puis entamait une lente traversée du laboratoire. Des cranes humains ou d'animaux, des fioles de produit des pierre soient disant magique ou rituel, la panoplie d'alchimiste mais point de pierre philosophale.

Lorsque j'arrive près de de la petite table ou il est installer. Il relève la tête vers moi


Que puis je pour vous seigneur ??

vous avez déjà eut affaire a des groupe de brigand par le passé, je me trompe ??

Hélas non, vous avez vu juste. en quoi cela peut servir vos intérêts

Cela est de mon ressort point du tien, alchimiste. Donne moi juste le nom de groupement de brigand. J'ai besoin que ce soit un groupe expérimenté nombreux.


Il reflechit un moment puis finit par me repondre

Je n'ai eut affaire qu'a un mercenaire qui fait dans un peu tout, seigneur. du moment que l'argent est au rendez vous il vous répondra. Mais si vous chercher des groupe de brigand j'ai entendu parler de plusieurs dans la région de Lotharingie et dur royaume de France. Il y a l'hydre, les lions de Judas, Fatum, les renards, la famille Mélonie

Je le coupais la il m'en avait déjà citer plusieurs. Certains noms ne m’étaient pas inconnu. En sortant du laboratoire je fit un rapide tri, et finit après plus ample réflexions par me décider a contacter l'organisation connue sous le nom de "Fatum"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le cosaque

avatar

Messages : 7

MessageSujet: Re: Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde   Mer 17 Oct - 10:04

[Fatum]

La route avait été longue enfin le chemin particulièrement complexe. Et pour cause on refusait de me donnez le chemin non pas qu'on avait peur de moi ou de la dite organisation. Mais plus des représailles du pouvoir en place. finalement il réapparut accoudé a un arbre. Mon reflet au yeux noir. Il avait cette fois une tenue de milicien. Ben voyons.

Si tu cherche Fatum, fie toi aux regards des gens. Celui ci ne trompe pas. Fie toi a ton instinct... ... ... Ou alors, fie toi a moi. Je ne suis qu'une apparition dans tes pensée mais c'est toi qui a fait appelle a moi. Rappel toi. Je suis le vice personnifier. le meurtre le vol et les plaisir de la chair me sont plus que familier suis moi et tu les trouveras. si toutefois c'est ton souhait

Il partis dans un rire sinistre et avança sur le chemin.

J'hésitais a le suivre. Mais encore une fois il avait raison. Qui plus est je me sentais comme attirer a sa suite. Je lançais donc ma monture sur ses pas.

Au détour d'un tournant il disparut a ma vue. Le coquin, a son habitude il me laissais seul pour le dernier choix. Devant moi d'épaisse grille. Et le choix de partir ou de rester et donc de parlementer.

Je descendit de cheval et m'approchait. Scrutant de l'autre coté du grillage et les alentours avant de prendre une bonne respiration et de me lancer.


Il ya quelqu'un je souhaiterai voir un responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Girouette
Ancienne
avatar

Messages : 193
Age : 90
Localisation : De l'autre côté de l'océan.

MessageSujet: Re: Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde   Mer 17 Oct - 12:37

Les joues d'un rouge écarlate, fouetter par la brise d'automne...
La Girouette arrive en trompe sur sa mouture.
A la vue d'un homme qui ne faisait pas parti des leurs, elle le devina , non pas par sa posture et non plus par les vêtements...simplement son agissement...
Elle sentie une hésitation qu'il tentait tend bien que mal de cacher par sa posture et le ton de sa voie qui demande à voir un responsable.
La girouette stoppas sa monture et en descendis...
Elle retire son casque , quelle glisse sous le bras ,entrainant son cheval par la bride à la rencontre de l'homme.
Elle lui sourie inclinent la tête légèrement en guise de bonjour avant de prendre parole.

Bonjour messire, je me présente La Girouette, membre de Fatum.

Elle pousse la lourde grille à l'aide de son dos.
Elle fait signe à l'homme de passer les grilles devant elle pour la refermer ensuite.

Vous êtes ici pour rencontrer *le responsable*...
Je peux voir ce que je peux faire pour vous, pour le moment suivez-moi a l'écurie votre cheval doit avoir faim et de s'abreuver ne lui feras pas de tord je crois.


La girouette amène son cheval à l'endroit qui lui appartient elle attrape les guides du cheval au visiteur.

Vous permettez messire...

Les deux chevaux côte à côte dans les *boxes* , de la nourriture et de l'eau apportée par la Girouette.
Elle sourit à l'homme.

Aller!! à nous maintenant , suivez-moi je vais annoncer votre arrivée.

Elle pousse la porte , entre , jette un oeil par dessus son épaule avant de déposé son casque sur le comptoir elle sort une bouteille de calva et deux verres qu'elle remplie à ras bord.
Elle trinque.

à votre santé!

Elle enfile son verre cul sec.
Lance un clin d'oeil à l'homme.

Je vous laisse la bouteille , installez vous ,quelqu'un viendras vous voir.

Elle sort de la pièce sans se retourner retirent sa cap qui lui servait de manteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le cosaque

avatar

Messages : 7

MessageSujet: Re: Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde   Jeu 18 Oct - 8:29

Personne ne semblait venir a ma rencontre. Un certain soulagement s'empara de moi mais aussi de la déception.

J'allais faire demi tour quand la voie d'une personne se fit entendre a mon coté. Je ne l'avais point entendue arrivée. pourtant elle était a cheval. Le claquement des sabots de celui ci sur le sol aurait du attirer mon attention. Mais non a mon avis je devais être trop absorbé par mes intention. elle tien un heaume en main probablement le sien. Bien sur que c'est le sien pauvre idiot il n'y a personne d'autre que elle ou moi et je n'en avais pas.

elle se présente comme "la girouette". Un pseudonyme certainement. Mais il n’était pas vide de sens. Si elle portait ce nom c'est probablement soit par ce qu'elle aimait les girouette, ou que comme elle le vent de ses émotions lui faisait changer de caractère au gré des ambiances ou elle se trouvais. Je penchais plus pour cette dernière conclusion. Ce qui me mettait en présence de quelqu'un de changeant et donc de potentiellement dangereux. Elle pousse la grille de son dos celle ci devait pas être fermée contrairement a ce que j'en avais cru. Elle m'invite a la suivre et me propose de voir pour le dit responsable. Jusqu’à maintenant je n'ai dit mots a part dodeliner positivement du chef lorsqu'elle m'invita a la suivre.

Sans vraiment attendre de réponse de ma part elle s'occupe de ma monture après avoir mit la sienne au boxes. Je suis perplexe et dans mes réflexion et agit comme un effacer j'observe mais reste silencieux et immobile. C'est a mon tour maintenant. et mon interlocutrice m'invite a rejoindre une petite pièce ou elle nous sert a boire. toujours silencieux je la voie vider d'une traite son verre. Je sourit cela me fait penser a quelqu'un.

Puis elle sort en m'indiquant me laisser la bouteille et allez prevenir qui de droit.


Merci dame girouette

Voila les seules parole que j'ai reussis a articuler depuis son intervention a la grille. Je fixe le verre plein. Et le porte a mes lèvres. Hummmm alcool fort en plus. J'en ai bien besoin je doit dire. Allez hop cul sec sa me détendra. L'alcool me réchauffe le gosier. Je le sens descendre dans mon estomac brulant mon œsophage a son passage mais cela ne me dérange pas plus que cela. j'ai l'habitude des alcool fort. Que du contraire cela me fait du bien et j'en reprend un second verre.

Il va falloir etre plus loccace que ça si tu veux parvenir a tes fins

Il est revenu. Balthazar est a nouveau la mais cette fois non plus en milicien ou en reflet de moi même. Il est en ivrogne patenté.

J'essaye de faire fit de sa présence et attend la suite


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Girouette
Ancienne
avatar

Messages : 193
Age : 90
Localisation : De l'autre côté de l'océan.

MessageSujet: Re: Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde   Jeu 18 Oct - 13:49

Voilà la Girouette qui reviens avec un document en main.

Alors, messire...

Elle pose un regard interrogateur sur lui.

Je ne crois pas connaitre votre *nom* encore...
Le calva vous conviens?


Elle dépose le document sort une plume.

Vous allez devoir remplir se document et le poster à Rayser.

La Girouette se sert un verre et tend la bouteille au visiteur.
Elle prend une gorgée avant de prendre parole.

Vous pouvez me dire quelles sont les raisons de bien vouloir entrer dans nos rangs?
Sans entrer dans les détails biensure mise à part pour le gain facile d'argent...
Comme beaucoup de nouveau pense.
Cela reste plus complexe.


La Girouette se tait , déplace le document à la portée du visiteur et attend la réponse posent le regard attentif sur lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le cosaque

avatar

Messages : 7

MessageSujet: Re: Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde   Ven 19 Oct - 0:06

La jeune femme revient. Elle s’enquiert de mon nom et me demande si le calva est a mon gout.

En effet vous ne le connaissez pas je ne vous l'ai pas donner. Je me nomme ...

Oui vas y balance lui ton nom ton vrai nom qu'on rigole. Si elle est des service secret d'un état t'es un homme mort je suis curieux cosaque que va tu faire maintenant.


Il avait raison le nom de "la girouette" étais un pseudonyme j'en étais certain. Si je donnais mon nom, autant signer mon arrêt de mort et me livrer directement au autorité et tout leur balancer.

Euh sans vouloir vous vexée dame. Je tairais mon nom. J'imagine que "la girouette" n'est pas votre véritable nom. Donc si vous le permettez, appelée moi "Balthazar" ou "le cosaque"

Je m'empare du document qu'elle me tend et le lit. Je grimace a ce qui m'est demander. Et je le repose sur la table. Je l'observe un moment avant de répondre

Je vous arrête de suite dame je ne viens pas grossir vos rangs je viens proposer quelque chose qui serait un atout pour vous et pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Girouette
Ancienne
avatar

Messages : 193
Age : 90
Localisation : De l'autre côté de l'océan.

MessageSujet: Re: Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde   Ven 19 Oct - 12:26

La Girouette lui sourit amusé.

Balthazar ou le cosaque...Parfait..
Pour mon nom *La Girouette* sa relève plus de mon côté à tenir en place...
Je suis partout et nulle part à la fois..
Ne pensez pas que vous y trouverez un trait de caractère.. sinon on n'aurait dû me surnommé *le caméléon* ..
Reste que la Girouette est plus mignon.
Personne ne porte son vrai nom ici et à vrai dire je m'en balance.


Elle l'observe grimacer et repousser le document avant de reprendre ses paroles.

Sans vouloir vous vexer messire , si vous voulez rencontrer la bonne personne il serait sage de me donner les grosses lignes de votre présence ici.
Notre organisation est structurée de plusieurs palier...
Et plus d'une régions.
Je ne veux pas vous imposez rien , reste que la base..
Si vous le préférez me réponde en message privé.
On ne rentre pas comme dans un moulin ici...
Juste fournir la raison de votre venue.
A titre d'exemple un type qui pense se remplir les poches juste à suivre un groupe sans rien apporté à l'organisation...
Qui pourtant au départ disait avoir des informations indispensables..
Ils sont où vous croyez ceux là?...
Si vous fouillez un peu vous trouverez leurs noms..
Un indice avec ca?..
Le groupe de gens donc la couleur est grise.

Elle lui sourit d'un air mesquin et rajoute.

Le gris , pour ceux et celles qui sont encore vivants...pour le moment.
Donc , je doute que le responsable des écuries puisse vous aider messire Le cosaque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le cosaque

avatar

Messages : 7

MessageSujet: Re: Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde   Ven 19 Oct - 14:32

Mon pseudonyme semblais beaucoup l'amuser en revanche il amusait aussi énormément balthazar. pourquoi avoir choisit son nom. Alors la je ne sais pas peut être parce qu'il était une partie de moi même. Elle m'explique alors l'origine de son patronyme en ce lieu. Eh bien je m’étais fourvoyer quand a la raison de ce chois. Ainsi elle était comme le vent partout a la fois.

Les demande d'explication se font plus insistante et me précise la raison. Un rictus sinistre s'affiche sur mon visage. J'ai très bien compris de quoi elle parle. Mais elle a raison si je n'en dit pas un peu plus je vais rester la et ma venue n'aura servit a rien ni a eux ni a moi même.

Je me ressert un verre de calva et en bois une gorgée réfléchissant a ce que je vais lui répondre sans non plus trop lui en dire.

Je comprends votre demande. Et je conçois que mon silence au sujet de ma venue ne vous sert a rien. Et donc nous nous retrouvons dans une impasse. Cependant sachez que les menace ne marche pas avec moi même déguisée. Je vais essayer de vous donner un aperçut du pourquoi je suis la.

Je réfléchis a nouveau. Balthazar étais la et souriait écoutant attentivement ma futur réponse. Je terminais le verre de calva et repis

Si je ne me suis pas trompé, Fatum est une organisation de voleur, brigand, pillards etc. Sans vouloir etre péjoratif bien sur. comme dirais feu mon père chacun sont métier.

Mais si ce que je viens de décrire en caricaturant les chose est vrai vous êtes donc des gens sans terre. et sans terre nul lieu de repos ou pouvoir souffler. Je suis la, disons, dans l'optique de vous offrir l'opportunité d’obtenir une terre a vous. Ma proposition ne saurais être débattue ici je risque ma tête a en dire plus. Mais j'espère que cette brève explication suffira a attiser votre curiosité et a me présente qui de droit.


C'est apres cette petite tirade que je remarquais avoir reprit l'accent de mon pays natal. Un leger roulement des "r" les consonnance en "Ca" "co" "cr" plus marquée. Je souris, comme quoi le pseudonyme de cosaque me collait parfaitement a la peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Girouette
Ancienne
avatar

Messages : 193
Age : 90
Localisation : De l'autre côté de l'océan.

MessageSujet: Re: Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde   Ven 19 Oct - 15:08

Le regard poser sur ses moindres geste , à repérer les tiques , l'accent , la posture un sourire en coin elle baisse le regard brièvement pour poser son regard dans le siens.
Un regard franc et froid.

La cosaque aucune menace n'a été faite ici sachez-le.

La Girouette se sert un verre et en remet un au visiteur..
Un sourire , elle trinque ,lui balance un clin d'oeil et se lève.

Cul sec Le Cosaque!

La Girouette pris une pause avant de poursuivre.

Merci pour les explications je vous demanderais encore un peu de patience vos *projets* sont intéressants.
Je préviens qui de droit il viendra à votre rencontre.
Au plaisir de vous revoir messire Balthazar dit Le Cosaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le cosaque

avatar

Messages : 7

MessageSujet: Re: Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde   Sam 20 Oct - 11:53

Je souris lorsqu'elle m'affirme ne pas avoir lancer de menace. Je le sais. Mais pour ma part je voulais faire de la prévention. si elle elle est courtoise et relativement bon hôtesse, les autres ne le seront peut être point.

Elle me remercie pour les explications et me laisse de quoi écrire.

Je me leve bois le verre qu'elle vient de me servir et la salue lui faisant le baise main.


Je vous remercie d'avoir prit le tant d'ecouter ma requete et de me mettre en relation avec qui de droit. Je vais de ce pas lui ecrire.

au plaisir dame "girouette"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le hiver approche et avec lui sont lots d'enmerde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème approche ils avec le c172 de chez A2A
» premieres peintures
» Evènement spécial des chaussettes de Noël
» CHALLENGE SAMANTHA DAVIES AVEC ROXY
» Connexion du nabaztag avec une livebox sous vista

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fatum :: Accueil :: Présentations-
Sauter vers: